Journée internationale de la femme : Total s’unit aux majors pour agir

08/03/2016
visuelalaune visuelalaune

L’industrie pétrolière fait front commun pour réduire l’écart creusant les inégalités professionnelles entre femmes et hommes. En 2016, cette journée globale prend sens dans l’union, le témoignage et l’échange d’expériences.

Davos, janvier 2016. En marge du Forum Economique Mondial qui se tient chaque année en Suisse, une vingtaine d’entreprises du secteur pétrolier et gazier, – dont Engie, BP, Royal Dutch Shell et Total, se rassemblent autour de l’initiative  « Closing the Gender Gap in Oil & Gas : a Call to Action for the Industry ». Au cœur de cet appel, 7 principes d’action qui reposent sur deux leviers déterminants:

  • Un recrutement plus diversifié
  • L’ouverture aux femmes de tous les postes de l’organisation

 

En effet, les femmes sont encore trop peu nombreuses à embrasser des carrières que l’on qualifie à tort de masculines. Les industries, pour gagner en efficacité et en performance économique,  doivent transformer à la fois leur mode de fonctionnement mais aussi leur sourcing. Cela passe par des actions en amont dès le plus jeune âge pour sensibiliser les filles aux métiers techniques et scientifiques. « Faire progresser la mixité commence très tôt en leur donnant des modèles pour briser les stéréotypes » commente François Viaud, directeur des Ressources Humaines de Total.

Multiplier les modèles au féminin pour susciter des vocations

Les stéréotypes bloquent les jeunes filles qui construisent d’elles-mêmes leurs propres barrières. Total, fort de son expérience dans le mentoring féminin, a fait le pari de changer la donne. Pourquoi le métier d’ingénieur serait-il exclusivement masculin ? Pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas faire carrière dans des métiers scientifiques et techniques ?

Pour lever ces barrières, les collaboratrices de Total doivent témoigner auprès de la future génération qui façonnera le marché du travail de demain. Geneviève Mouillerat, présidente du réseau TWICE (Total Women's Initiative for Communication & Exchange) des femmes de Total,  a annoncé le lancement de « She is an Engineer ». Cette initiative du groupe s’inspire de Elles bougent, expérience associative réussie en France, qui encourage le témoignage volontaire de marraines ingénieures et techniciennes auprès de lycéennes et étudiantes en pleine recherche sur leur orientation professionnelle. Bref, attirer les futurs talents féminins au lieu de s’en couper !

Agir de l’intérieur et avancer ensemble

Les clichés perdurent également à l’intérieur de l’entreprise. Femmes et hommes en sont victimes et ont intériorisé ces préjugés. La diversité n’est pas qu’un sujet de responsabilité sociale mais aussi un enjeu de performance économique pour l’avenir. Elle offre de meilleures conditions de travail et séduit de futurs collaborateurs. Total en est pleinement conscient et se joint également à l’événement « Ring the bell for gender equality ». Organisée par le Global Compact à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, une cérémonie symbolique sonnera la cloche dans 25 bourses du monde pour la parité professionnelle hommes-femmes.

A la suite, une table ronde sera organisée au cœur de la place financière de Paris, Euronext, sur le sujet de « L’égalité des sexes et Principes d’autonomisation des femmes ». Cette réunion mettra en scène différents responsables Diversité de sociétés comme Total, Carrefour ou Schneider Electric en présence de la presse. Une réflexion pour partager du vécu et avancer durablement ensemble sur une vision commune pour agir. En 2016, le combat pour la mixité mobilise activement  tous les collaborateurs de Total et au-delà l’ensemble des parties prenantes du monde de l’entreprise. 

Quelques chiffres sur la mixité

Dans le monde :

  • 28% de femmes dans les métiers scientifiques

Sources 2014 : Institut de statistique de l’UNESCO

  • 20% de femmes dans l’industrie pétrolière et gazière

Sources 2014 : World Economic Forum Future of Jobs survey, Catalyst Inc. Data, and Grant Thornton International Business Report (2014)

Dans l’Union Européenne :

  • 60% des diplômés universitaires sont des femmes
  • Moins de 4% des directeurs généraux des grandes entreprises sont des femmes

Sources 2015 : Commission Européenne, Eurostat, Eurofound 

En France :

  • Les femmes représentent 21% des ingénieurs

Sources Enquête 2014: Ingénieurs et Scientifiques de France, Observatoire des ingénieurs

  • 50% de filles en Terminale S seulement 10% en école d’ingénieurs
  • 110 marraines Total dans l’association Elles bougent

Sources  2016 : Association Elles bougent 

Pour faire la différence

Selon une étude réalisée par Goodwill Management pour IMS-Entreprendre pour la Cité,  la diversité, dès lors qu’elle est bien managée, augmente la rentabilité de 5 à 15%, selon les types d’activité. A partir de quatre grandes entreprises (AXA, L’Oréal, Orange et Vinci), l’étude a mis en évidence que les équipes les plus diverses sont les plus performantes. Ainsi, le taux d’emploi de travailleurs handicapés le plus élevé, un encadrement de proximité féminisé et un fort emploi de salariés seniors seraient les clés du succès pour faire de la diversité une performance économique au sein de l’entreprise. Retrouvez ici les différentes initiatives de Total pour promouvoir la diversité.