Le gaz naturel, au cœur de la stratégie de Total

04/04/2017

Alors que le gaz naturel ne représentait qu’un tiers de la production d’hydrocarbures de Total il y a dix ans, la production du Groupe a atteint en 2016 un peu plus de 48%, contre moins de 52% pour le pétrole. Une situation qui découle de choix stratégiques du Groupe, soucieux de faire évoluer son mix énergétique pour faire face aux enjeux du changement climatique et accompagner la croissance de la demande mondiale en énergie.

production-gaz-naturel production-gaz-naturel

Cette hausse n’est pas le fruit du hasard mais de choix stratégiques. Nous avons la volonté de faire progressivement évoluer notre mix énergétique dans un sens qui réponde aux préoccupations liées au changement climatique.

Le gaz en effet émet deux fois moins de CO2 que le charbon. Or, une grande part de l’électricité produite actuellement dans le monde provient de centrales à charbon. Remplacer ces équipements par des unités consommant du gaz naturel est le moyen le plus rapide, le plus efficace et le moins coûteux pour réduire les émissions mondiales de CO2. Les États-Unis ou encore la Chine l’ont bien compris et ont pris des décisions en ce sens.

Le gaz n’est cependant pas qu’une énergie de transition

C’est aussi une énergie d’avenir. Les ressources mondiales de gaz sont abondantes. Si l’on y intègre le gaz non conventionnel, elles représentent environ 140 ans de consommation au rythme actuel. De quoi répondre durablement à la demande accrue d’énergie dans le monde. Durablement, mais aussi efficacement, car le gaz est une énergie flexible, qui permet de disposer d’outils de production dont le mode de fonctionnement peut s’ajuster très rapidement. Cela en fait le meilleur allié des énergies renouvelables dont il compense l’intermittence, lorsqu’il n’y a ni soleil, ni vent. Il peut également les compléter en cas de pic de consommation, tout en prolongeant leur ambition par ses avantages environnementaux.

Pour toutes ces raisons, nous considérons chez Total que le gaz a un potentiel de croissance substantiel et qu’il devrait passer de la troisième à la deuxième place dans le mix énergétique mondial d’ici à 2035. Une croissance qui pourrait encore s’accélérer si les appels à la fixation d’un juste prix du carbone étaient entendus, venant renforcer la compétitivité-prix du gaz vis-à-vis du charbon qui profite actuellement d’un prix bon marché et de l’absence de contraintes réglementaires fortes en matière d’émissions.

Investir pour accompagner la croissance de la consommation mondiale

Total est présent depuis longtemps sur l’ensemble de la chaîne gazière, de l’extraction jusqu’à la commercialisation aux clients finaux, en passant par la liquéfaction, le transport et la regazéification, sans oublier le trading. Pour toutes ces activités, nous bénéficions d’une implantation internationale équilibrée et d’une expertise reconnue. Pour accompagner la croissance de la consommation mondiale de gaz, nous continuons à investir massivement. Un effort particulièrement soutenu dans le GNL (gaz naturel liquéfié) qui, en permettant le transport du gaz par bateau, accroît la sécurité des approvisionnements pour les pays importateurs. Le GNL représente environ 20 % de la production du Groupe.

 

Le gaz naturel est donc une priorité pour Total et l’un des moyens les plus efficaces d’atteindre les objectifs ambitieux de réduction des émissions de CO2, auxquels souhaitent parvenir les États. C’est aussi pour Total un moyen de contribuer à satisfaire les besoins croissants en énergie de la planète de manière sûre, propre et compétitive en termes de prix. C’est le sens de notre signature de marque « Committed to Better Energy ».

Total, acteur majeur de la chaîne gazière (données 2016)

  • 4e compagnie pétrolière et gazière internationale*
  • 66,4 Gm3 de gaz produit en 2016, soit 48,2 % de la production globale d’hydrocarbures de Total contre 33 % en 2005
  • Production de gaz dans 24 pays dans le monde
  • Un des leaders mondial du GNL (gaz naturel liquéfié)
  • Présence dans 11 usines de liquéfaction + 2 en construction
  • Capacité de production de GNL doublée entre 2015 et 2020
  • 11 Mt de GNL vendues en part Groupe en 2016
  • Capacité de regazéification réservée dans 5 terminaux
  • 7 filiales de commercialisation de gaz en Europe

    * Selon le critère de la capitalisation boursière en dollars au 31 décembre 2016