Le tragique accident survenu sur le chantier de Samsung en Corée du Sud retarde le projet de Martin Linge (Norvège)

06/07/2017

Communiqué de presse

Suite au tragique accident survenu le 1er mai 2017 sur le chantier de Samsung Heavy Industries (SHI) situé à Geoje en Corée du Sud, Total fait le point sur les plannings des projets abrités par ce chantier puisque 3 projets majeurs de Total y sont réalisés : Martin Linge (Norvège), Egina (Nigéria), Ichthys (Australie).
 
« Nous avons été profondément attristés par l’accident qui a frappé le chantier le 1er mai dernier. Nos pensées vont en premier lieu aux familles et aux collègues des victimes qui ont perdu la vie ou ont été blessées. Total a dépêché ses experts pour contribuer à l’enquête en cours afin d’identifier les causes fondamentales de cet accident et de mettre en place les mesures de prévention nécessaires pour éviter qu’un tel accident se reproduise. Les activités de l’ensemble du chantier ont été interrompues pendant plusieurs jours pour donner la priorité absolue à l’enquête, la prise en charge psychologique des travailleurs sur le site et le retour d’expérience avant que les activités de construction ne redémarrent » a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total. 
 
Suite à cet accident, les activités du chantier de Martin Linge ont dû être arrêtées jusqu’au 1er juin dernier. En conséquence, le départ des modules de la plateforme Martin Linge du chantier sud coréen va être retardé et l’opération de levage et installation des modules qui ne peut avoir lieu qu’en période estivale compte tenu du temps en Mer du Nord norvégienne et qui était prévue pendant l’été 2017 va donc être reportée à l’été 2018. En conséquence, compte tenu des opérations de raccordement et de réception / démarrage des installations offshore, la mise en production du projet sera reporté au premier semestre 2019. Le champ pétrolier et gazier de Martin Linge est situé en mer du Nord, à environ 180 km à l’ouest de Bergen, en Norvège. Les partenaires sont Total E&P Norge (51 %, opérateur), Petoro (30 %) et Statoil (19 %).
 
Le travail sur le FPSO d’Egina a repris sur le chantier naval de Goeje après deux semaines d’arrêt et l'impact sur le projet sera limité. Le démarrage est prévu au 2ème semestre 2018. Le projet Egina est situé en offshore profond, à environ 150 kilomètres des côtés nigérianes, sur le Bloc OML 130. Les partenaires sont Total (24%, opérateur), CNOOC (45%), Petrobras (16%) et Sapetro (15%).
 
Quant à l’unité centrale de traitement (CPF) du projet Ichthys opéré par Inpex, elle avait quitté le yard de Geoje quelques jours avant l'accident et elle est maintenant installée sur le champ au large de l’Australie. Le démarrage d’Ichthys, dont Total détient 30% aux côtés d'Inpex (62,245%), n’est en conséquence pas impacté par cet accident et est prévu au 1er trimestre 2018.
 
* * * * *
 
Avertissement
 
Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TOTAL S.A. détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TOTAL S.A. ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Les termes « TOTAL », « Groupe TOTAL » et « Groupe » qui figurent dans ce document sont génériques et utilisés uniquement à des fins de convenance. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs.
Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TOTAL S.A. ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

Nous contacter

Mail : presse@total.com

Tél. : +33 1 47 44 46 99

Fax : +33 1 47 44 68 21

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez