Étape clé pour un engagement long-terme de Total en Inde

17/10/2018

Dilip Vaswani, Country Chair Inde

Total et Adani Group ont signé, le 16 octobre, un accord portant sur la création d'un joint venture (50/50) et le développement d’une offre multi-énergie en Inde, comprenant du gaz naturel liquéfié (GNL) et un réseau de stations-service. Dilip Vaswani, Country Chair Inde, et Laurent Vivier, directeur Gaz, partagent leur vision du marché de l’énergie indien.

Nous venons d’annoncer un accord majeur pour développer notre activité en Inde. Quel est le contexte économique du marché de l’énergie ? 

Dilip Vaswani / Lorsqu’on parle de l’Inde, il faut avoir en tête quelques ordres de grandeur. C’est un pays de 1,3 milliard d’habitants, dont l’économie est bouillonnante, et dont les besoins énergétiques sont considérables. Des pans entiers de la population n’ont, tout simplement, pas accès à l’énergie. D’après les scénarios de l'Agence Internationale de l’Energie, les besoins énergétiques mondiaux vont croître de 30 % d'ici à 2040. Et l'Inde, à elle seule, pèsera pour 30 % de cette hausse. Aujourd'hui, le mix énergétique primaire indien repose, à plus de 45 %, sur le charbon. Le gaz pèse pour 5 % et les énergies renouvelables à peine 2 %. Le gouvernement a lancé un vaste plan de promotion du gaz naturel, qui doit aider le pays à atteindre les objectifs de la COP21 et à améliorer la qualité de l'air en réduisant la pollution dans les grandes villes – un problème politique désormais urgent. Son ambition est de porter la part du gaz naturel à 15 % dans le pays d'ici 2022. Cela implique de tripler la part du gaz en seulement quatre ans. Dans ce contexte, l’Inde cherche des investisseurs étrangers qui l’aideront à réaliser son ambition. Et Total a répondu présent.

Dilip Vaswani, Country Chair Inde

Le gaz est donc un point clé de cet accord ?

Laurent Vivier / Absolument. Total est le numéro 2 mondial du GNL et il est indispensable pour nous de nous positionner sur le marché indien de manière plus intégrée. Notre objectif est de répondre à la demande en investissant dans les infrastructures. Nous avons donc décidé d’investir dans des capacités de regazéification à commencer par 5 millions de tonnes dans le terminal de Dhamra LNG. Le gaz sera fourni exclusivement à partir de notre portefeuille mondial de GNL.

Pourquoi avons-nous choisi Adani comme partenaire ?

L.V. / La Groupe a dans sa culture la recherche du bon partenaire lorsqu’il pénètre un marché, d’autant plus lorsqu’il est réglementé et nécessite une compréhension fine, approfondie. Cette logique a prévalu en Afrique, au Moyen-Orient, dans nos activités amont comme aval. L'Inde ne fait pas exception à la règle. Nous sommes maintenant bien positionnés avec Adani dans une vraie relation de partenariat, en parfaite adéquation avec notre stratégie.

D.V. / Le groupe Adani, avec lequel nous créons une JV à parts égales, est un conglomérat multinational indien reconnu, doté d’un large champ d’expertise et d’une capacité démontrée à mener à bien ses projets. Ses activités s’étendent aussi bien de la production d’énergie, aux terminaux portuaires ou à la commercialisation de gaz naturel comprimé (GNC). C’est également le plus grand opérateur privé dans la distribution de gaz de ville en Inde. Ils recherchaient un partenaire avec un savoir-faire dans les domaines du GNL et un réseau de distribution, des capacités financières et une forte culture client. Avec cet accord, c’est une étape cruciale que le Groupe franchit : Total devient un acteur qui compte sur ce marché, engagé sur le long terme, et confiant dans le potentiel de ce partenariat.
 

Christian Cabrol, directeur Asie-pacifique / Moyen-Orient, M&S

« En Inde aux côtés d’Adani, Total va pouvoir déployer un réseau de 1 500 stations-service sur 10 ans et y proposera l’ensemble de ses produits et services. C’est un développement majeur pour nous, sur l’un des plus grands marchés d’avenir. Cet investissement important fera croître notre réseau mondial de stations de près de 10 % ! Nous sommes mobilisés pour saisir les formidables opportunités du marché indien et prêts à répondre aux besoins croissants de mobilité des clients indiens. »