Total ouvre la voie à de nouveaux projets en Angola

04/12/2017

Communiqué de presse

Paris – Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total, s’est entretenu aujourd’hui avec João Lourenço, récemment élu Président de la République de l’Angola ainsi qu’avec Carlos Saturnino, nouveau Président de Sonangol, la société nationale pétrolière.
 
À cette occasion, Total et Sonangol ont signé plusieurs accords concernant les activités amont et aval.
 
« En tant que principal partenaire pétrolier de l’Angola, nous nous réjouissons de la forte volonté exprimée par les nouvelles autorités du pays pour impulser une dynamique d’investissement au secteur du pétrole et du gaz, essentiel pour l’économie du pays, après trois années marquées par la forte chute des prix. Les accords signés aujourd’hui démontrent la volonté de Total de contribuer à cette dynamique par la relance de l’exploration offshore en Angola, le lancement de nouveaux projets tels que Zinia 2 sur le bloc 17 et l’extension de notre coopération avec Sonangol à de nouvelles activités tant dans la distribution de produits pétroliers que dans les énergies renouvelables, » a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total. « En particulier, Total met tout en œuvre pour que le projet Kaombo, le plus important investissement en cours dans le pays, démarre dans les meilleurs délais à l’été 2018. »
 
Les discussions qui se sont tenues aujourd’hui ont abouti à la signature de plusieurs accords entre Total et Sonangol :
 
  • Développement du projet Zinia 2
    Total et Sonangol ont conclu un accord sur les conditions contractuelles du développement de Zinia phase 2 qui permet d’engager la décision finale d’investissement. Situé sur le bloc 17 et opéré par Total (40%), Zinia 2 sera connecté au FPSO Pazflor et produira 40.000 barils par jour.
  • Entrée sur le bloc 48
    Total et Sonangol ont décidé d’explorer conjointement le bloc 48. Cet accord contribue à relancer l’exploration dans les eaux profondes offshore Angola. La première phase de ce programme s’étendra sur deux ans avec le forage d’un puits d’exploration.
  • Extension du domaine de coopération
    • Distribution de produits pétroliers
      Total et Sonangol ont signé un protocole d’accord (MoU) en vue de développer conjointement un réseau de distribution dans le pays, incluant la logistique et la fourniture de produits pétroliers.
    • Energies renouvelables
      Les deux entreprises ont signé un protocole d’accord (MoU) prévoyant d’examiner conjointement les opportunités de fourniture d’énergie renouvelable en Angola. 
 
Total en Angola
Présent en Angola depuis 1953, Total est le premier opérateur du pays. La production du Groupe s’est établie à 243.000 barils équivalent pétrole par jour en 2016. Celle-ci provient des blocs 17, 14 et 0, ainsi que d’Angola LNG. 
Total opère le bloc 17 avec une participation de 40% aux côtés de Statoil (23,33%), Esso Exploration Angola Block 17 Ltd (20%) et BP Exploration Angola Ltd (16,67%). Sonangol est concessionnaire du permis. Les quatre unités de production et de stockage (FPSO) opérées par le Groupe sont situées sur les zones de production principales du bloc, Girassol, Dalia, Pazflor et CLOV. 
 
Total opère également le projet Kaombo, situé en eaux profondes sur le bloc 32, avec une participation de 30%. La décision finale d’investissement a été prise en avril 2014 pour développer les réserves de Kaombo estimées à 650 millions de barils via deux FPSO convertis pour une production de 230.000 barils par jour. 
 
Total est également partenaire sur les blocs 14 (20%), 14K (36,75%), 0 (10%) ainsi que d’Angola LNG (13,6%).
 
En Angola, Total s’engage pleinement à contribuer au développement de l’industrie pétrolière par la formation de la main-d’œuvre locale. Le Groupe renforce l’économie locale par un plan de transfert de technologie et par la mise en œuvre d’un programme ambitieux visant à maintenir et développer les talents locaux. 
 
* * * * *
 
Total contact
 
 
* * * * *
Avertissement
Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TOTAL S.A. détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TOTAL S.A. ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Les termes « TOTAL », « Groupe TOTAL » et « Groupe » qui figurent dans ce document sont génériques et utilisés uniquement à des fins de convenance. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs.
Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TOTAL S.A. ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

 

Nous contacter

Mail : presse@total.com

Tél. : +33 1 47 44 46 99

Fax : +33 1 47 44 68 21

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez