Les entreprises européennes s'engagent pour relever les défis urgents du XXIe siècle

24/04/2019

Actualités

Bruxelles, 24 Avril 2019 – « L’Europe doit prendre au plus vite des mesures pour relever les défis du XXIe siècle que représentent notamment le changement climatique et les évolutions technologiques de grande ampleur auxquelles doivent se préparer les citoyens », a déclaré aujourd’hui un groupe de grandes entreprises européennes.

 

La Table Ronde Européenne des industriels (ERT), qui regroupe 55 dirigeants de grandes entreprises européennes, représente plus de cinq millions d’emplois et en soutient beaucoup d’autres, prend aujourd’hui une position commune dans le débat politique, pour la première fois de son histoire à une telle échelle.

 

Son nouveau manifeste, intitulé “Renforcer la place de l'Europe dans le monde", rappelle que les 70 années de construction européenne ont apporté la paix et la prospérité aux citoyens - mais tire également la sonnette d’alarme : sans une action coordonnée des gouvernements, de la société civile et du secteur privé, l'Europe échouera à apporter à ses citoyens des réponses à la hauteur des défis les plus pressants du siècle.

 

Les membres de l'ERT soulignent également les défis posés par la montée des politiques nationalistes en Europe et le renforcement du protectionnisme sur les principaux marchés extérieurs de l'Europe.

 

Aussi, pour la première fois, ces grandes entreprises annoncent ensemble une série d’engagements. Ils visent à accroître la prospérité des citoyens et à renforcer leur confiance dans la capacité de l’Europe à leur apporter des solutions. Ces engagements sont :

 

1- Accroître les investissements - Les sociétés membres de l'ERT investissent plus de 50 milliards d'euros par an dans la R&D. Les membres de l’ERT sont prêts à investir encore plus pourvu que les décisions politiques en créent le cadre favorable.

2- Créer de la valeur pour la société – L’engagement officiel des membres de l'ERT à promouvoir l'inclusion et la diversité dans les entreprises de toute l’Europe, marque le début d'une campagne de long terme. L’ERT renforcera ses interactions avec la société et élaborera un cadre de nouvelles bonnes pratiques.

3- Poursuivre la transformation numérique - Les sociétés membres de l’ERT vont accélérer leur transformation digitale et leur stratégie en matière de gestion des données et d'intelligence artificielle - tout en assurant la formation nécessaire des salariés d’aujourd’hui et de demain, afin qu’ils s’adaptent aux mutations de l’économie.

4- Développer les compétences - Les sociétés membres de l'ERT augmenteront considérablement le nombre de partenariats dans le domaine de l'enseignement et de la formation, débouchant notamment sur de la formation continue, de l’apprentissage et des opportunités de première embauche. Elles formeront leurs employés, actuels et futurs, dans des champs de compétences indispensables comme le numérique, l'automatisation et l’intelligence artificielle.

5- Soutenir les échanges et le commerce - Les sociétés membres de l'ERT apporteront un soutien actif à l'UE pour qu'elle conduise une diplomatie commerciale efficace visant à instaurer un libre-échange équitable, propice à une croissance mondiale bénéfique à tous.

6- Accompagner la transition énergétique et lutter contre le changement climatique – Les sociétés membres de l'ERT collaboreront avec les décideurs politiques, aux échelles européenne et nationales, afin de s'assurer que l'Europe définisse les politiques adaptées indispensables à une transition énergétique qui permette d’atteindre les objectifs de l'accord de Paris sur le climat.

 

Carl Henric Svanberg, président de l’ERT, a déclaré :

 

« Que les plus grandes entreprises d’Europe se réunissent autour de ces six engagements est plus qu’un geste symbolique : ce sont des engagements importants de la part d’entreprises qui savent qu’elles doivent montrer l’exemple. Nous n’avons jamais été aussi unis et déterminés pour défendre l’Europe et l’UE. C'est un moment crucial pour les citoyens ; nous ne prenons pas ces engagements à la légère. Nous sommes absolument résolus à créer des emplois et à favoriser la prospérité en Europe, mais demandons aux décideurs politiques de créer les conditions qui nous permettront d'investir. »

 

En complément des six engagements de l'ERT, les membres appellent les institutions de l'UE, en particulier le nouveau Parlement et la nouvelle Commission, à se concentrer sur six priorités politiques dans les années à venir :

 

1- Renforcer le marché unique : prendre des mesures pour faire aboutir le projet d'union dans des domaines tels que l'énergie, le marché unique numérique et les marchés de capitaux, afin de remédier aux freins actuels.

2- Accroître la compétitivité : soutenir des investissements suffisants dans la recherche et l'innovation tout en développant une politique industrielle européenne efficace, y compris en créant une politique de concurrence intelligente.

3- Faire progresser la transformation numérique : permettre à l'Europe d'être à l'avant-garde de la transformation numérique : libérer tout le potentiel de la digitalisation, de la data et de l'intelligence artificielle au bénéfice des citoyens européens.

4- Réduire les écarts de compétences et qualifications : accroître les investissements en matière d’éducation, de formation et de reconversion, en facilitant la coopération entre les secteurs public et privé.

5- Promouvoir un commerce mondial équitable et régulé : Adopter une position forte face aux distorsions de concurrence.

6- Lutter contre le changement climatique : assurer une transition énergétique efficace pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris sur le climat tout en préservant la compétitivité globale des entreprises européennes.

 

Notes
Pour lire le manifeste, Strengthening Europe’s Place in the World, dans son intégralité, cliquer ici.

 

European Round Table of Industrialists: The European Round Table of Industrialists (ERT) is a forum bringing together around 55 Chief Executives and Chairmen of major multinational companies of European parentage covering a wide range of industrial and technological sectors. Companies of ERT Members are widely situated across Europe, with combined revenues exceeding €2,250 billion. They invest more than €50 billion annually in R&D, largely in Europe.

 

The Members are:
 

Chairman 

Carl-Henric Svanberg, AB Volvo (Sweden) 


Vice-Chairmen

  • Jean-François van Boxmeer, Heineken (The Netherlands) 
  • Dimitri Papalexopoulos, Titan Cement (Greece) 

 

ERT Members


Austria 
Wolfgang Eder, Voestalpine  


Belgium 

  • Dominique Leroy, Proximus  
  • Thomas Leysen, Umicore  


Denmark  
Søren Skou, A.P. Møller-Mærsk  


Finland 

  • Henrik Ehrnrooth, KONE  
  • Risto Siilasmaa, Nokia

  
France 

  • Jean-Paul Agon,L'Oréal 
  • Jean-Pierre Clamadieu, Solvay/ENGIE
  • Pierre-André de Chalendar, Saint-Gobain  
  • Paul Hermelin, Capgemini  
  • Isabelle Kocher, ENGIE  
  • Benoît Potier, Air Liquide  
  • Patrick Pouyanné, Total  
  • Stéphane Richard, Orange  
  • Jean-Dominique Senard, Michelin 

Germany 

  • Martin Brudermüller, BASF  
  • Timotheus Höttges, Deutsche Telekom  
  • Joe Kaeser, Siemens 
  • Guido Kerkhoff, thyssenkrupp  
  • Harald Krüger, BMW Group  
  • Bill McDermott, SAP  
  • Stefan Oschmann, Merck  
  • Johannes Teyssen, E.ON  
  • Hans Van Bylen, Henkel  


Hungary 
Zoltán Áldott, MOL  


Ireland 
Tony Smurfit, Smurfit Kappa Group  


Italy 

  • Rodolfo De Benedetti, CIR  
  • Claudio Descalzi, Eni  
  • Gianfelice Rocca, Techint Group of Companies  

The Netherlands 

  • Nils S. Andersen, AkzoNobel  
  • Ben van Beurden, Royal Dutch Shell  
  • Frans van Houten, Royal Philips  
  • Nancy McKinstry, Wolters Kluwer  


Norway 
Svein Richard Brandtzaeg, Norsk Hydro  


Portugal 
Paulo Azevedo, Sonae  


Spain 

  • José María Álvarez-Pallete, Telefónica  
  • Ignacio S. Galán, Iberdrola  
  • Pablo Isla, Inditex  
  • Rafael del Pino, Ferrovial 


Sweden 

  • Börje Ekholm, Ericsson 
  • Martin Lundstedt, AB Volvo  
  • Jacob Wallenberg, Investor AB 


Switzerland 

  • Paul Bulcke, Nestlé 
  • Christoph Franz, F. Hoffmann-La Roche  
  • Jan Jenisch, LafargeHolcim  


Turkey 
Güler Sabanci, Sabanci Holding  


United Kingdom 

  • Iain Conn, Centrica 
  • Ian Davis, Rolls-Royce  
  • Jean-Sébastien Jacques, Rio Tinto  
  • Leif Johansson, AstraZeneca  
  • Lakshmi N. Mittal, ArcelorMittal 
  • Nick Read, Vodafone Group  



Secretary General 
Frank Heemskerk, European Round Table of Industrialists 

 

CONTACT : Sabine Pirone, Director, Powerscourt 
    Tel: +44 (0)20 7250 1446 
           +44 (0)780 952 6834
    Sabine.pirone@powerscourt-group.com

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez