Notre ambition dans le pétrole et le gaz

Exploitant sur la TLP , Projet Moho Nord (Répubique du Congo) Exploitant sur la TLP , Projet Moho Nord (Répubique du Congo)

Selon le scénario Développement Durable (2°C) de l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE), les hydrocarbures représenteront près de la moitié du mix d’énergie primaire à l’horizon 2040. Ils continueront à jouer un rôle décisif pour satisfaire les besoins en énergie du monde dans les décennies à venir. En tant que 4e major mondiale et acteur intégré sur l’ensemble de la chaîne pétrolière et gazière, notre rôle est de produire cette énergie indispensable à notre quotidien de manière durable et rentable. Notre ambition ? Devenir la major de l’énergie responsable en fournissant au plus grand nombre du pétrole et du gaz au meilleur coût, disponibles et propres. 

L'industrie pétrolière et gazière : un environnement complexe

Trois impératifs façonnent l’avenir énergétique de la planète. Ils sont le socle de notre stratégie : 
  • satisfaire les besoins en énergie d’une population plus nombreuse, qui devrait s'élever à plus de 9 milliards de personnes en 2040 ;
  • lutter contre le réchauffement climatique, en prenant en compte l’objectif 2°C de l’AIE dans nos orientations et nos décisions ;
  • répondre aux attentes de nos parties prenantes (populations, associations, acteurs publics) pour apporter des réponses concrètes aux enjeux de développement humain, social et économique local.
Produire du pétrole et du gaz de manière pérenne, cela signifie aussi s’adapter aux contraintes et mutations du secteur tout en saisissant ses opportunités. Depuis 2015, les marchés énergétiques sont marqués par une grande volatilité des prix. Dans ce contexte, notre modèle intégré est précieux car il permet à notre Groupe de faire preuve d’une grande résilience. 
 
Situées dans des gisements toujours plus inaccessibles ou complexes, les ressources en pétrole et gaz sont de plus en plus difficiles à trouver et à exploiter de manière durable. Aujourd’hui nous pouvons de plus en plus nous appuyer sur la digitalisation pour repenser nos méthodes d’exploration et de production, en développant par exemple une meilleure visualisation des sous-sols et en réduisant les coûts logistiques. 
 
Les défis du secteur sont variés et complexes, mais notre Groupe évolue constamment pour pouvoir les relever.
 
Pétrole et gaz : des ressources abondantes mais complexes à exploiter
Pétrole et gaz : des ressources abondantes mais complexes à exploiter
Pétrole et gaz : des ressources abondantes mais complexes à exploiter

Au rythme de la consommation mondiale actuelle, les quantités d’énergies fossiles contenues dans le sous-sol représenteraient, d’après nos estimations, 90 ans de production pétrolière et 150 ans de production gazière. Cela témoigne de l’amélioration continue des pratiques de notre industrie, notamment en termes de rendement des champs existants et d’exploration de nouveaux champs, tant conventionnels que non conventionnels.

Notre réponse : une énergie au meilleur coût, disponible et propre

Pour répondre aux grands défis du secteur pétrolier et gazier et aux besoins de nos partenaires et parties prenantes, nous nous engageons à produire chaque jour une énergie au meilleur coût, disponible et propre. À cette fin, nous renforçons notre compétitivité et poursuivons la croissance de notre portefeuille, tout en améliorant la sécurité des Hommes et des installations ainsi que notre performance environnementale.

Renforcer notre compétitivité

Pour produire du pétrole et du gaz au meilleur coût, nous gardons une pleine maîtrise de nos coûts en menant des actions de fond : nous optimisons ainsi constamment notre portefeuille pour investir dans les projets les plus compétitifs. Nous appliquons également une discipline d’investissement stricte pour préserver notre compétitivité sur le long terme et permettre à notre production de répondre à la croissance de la demande mondiale en hydrocarbures. 

Al-Shaheen : un champ géant, du pétrole à bas coût

Au Qatar, Total détient une participation dans la concession du champ offshore d’Al-Shaheen pour une durée de 25 ans. Produisant 300 000 barils de pétrole par jour, ce champ géant dispose de réserves considérables et offre un pétrole à faibles coûts techniques.

Assurer la croissance de notre production

Chaque année, nous veillons à démarrer nos projets dans les délais et les budgets impartis. Nous continuons à faire croître notre production de pétrole et de gaz avec le démarrage de 14 projets majeurs en 2017 et en 2018. Plus de 10 projets seront également décidés sur cette période, nous permettant d’augmenter notre production de 5% chaque année d’ici 2022. Nous travaillons aussi à rendre nos sites plus disponibles ainsi qu’à renouveler notre portefeuille. Nous cherchons enfin à maîtriser l’impact environnemental  de nos activités et ne faisons aucun compromis sur la sécurité des Hommes et des installations . C’est ainsi que nous améliorons sans cesse notre excellence opérationnelle. 

Focus sur la sécurité

O
accident mortel

Tel sera toujours notre objectif. Chez Total, sécurité rime avec excellence opérationnelle.

Développer notre portefeuille gazier

Conformément à notre engagement à fournir une énergie propre, nous travaillons à diminuer l’intensité carbone de notre mix de production. À cette fin, nous déployons une stratégie offensive sur le gaz, énergie fossile en forte croissance et la moins émettrice de CO2 dans la production d’électricité. Notre objectif : augmenter notre production de gaz qui pourrait représenter près de 60 % de notre production d’hydrocarbures en 2035, tout en cherchant à limiter le plus strictement possible les émissions de méthane qu’impliquent sa production et son transport. Pour renouveler notre portefeuille de gaz, nous avons engagé de nombreux investissements en Russie, en Australie et aux États-Unis.

Total devient le n°2 mondial du GNL avec le rachat des activités amont GNL d’Engie

Avec l'acquisition du portefeuille d'actifs amont de gaz naturel liquéfié (GNL) d'Engie, Total devient le 2e acteur mondial du GNL avec 10% du marché mondial. Ce portefeuille comprend des participations dans des usines de liquéfaction, et notamment dans le projet Cameron LNG aux États-Unis, des contrats d'achat et de vente à long terme de GNL, une flotte de méthaniers ainsi que des droits de passage dans des terminaux de regazéification en Europe.