Qatar : une présence industrielle solide

Participations de Total :
- joint-venture Qapco : Total (20 %)
- joint-venture Qatofin : Total (49 % dont 13 % via Qapco)
- raffinerie Ras Laffan 1 : Total (10 %)
- raffinerie Ras Laffan 2 : Total (10 %)

146 000
barils/jour : capacité la raffinerie de condensats
Opérateur à l'usine du complexe pétrochimique Qapco, site industriel de Mesaieed, Qatar Opérateur à l'usine du complexe pétrochimique Qapco, site industriel de Mesaieed, Qatar

Pour Total, le Qatar est de longue date un pays-clé, de par ses ressources en gaz et sa proximité avec les marchés asiatiques en croissance. Du gaz aux polymères, Total y est présent à tous les niveaux de la chaîne de production et nous occupons une position majeure dans le secteur pétrochimie de ce pays, à travers une participation dans deux joint-ventures (Qapco et Qatofin). Enfin, nous détenons des parts dans une raffinerie de condensats (Raffinerie Laffan 1) qui traite les pétroles légers associés à la production de gaz. Un projet visant à doubler sa capacité de raffinage (Raffinerie Laffan 2) sera d’ailleurs achevé à la fin de l’année 2016.

Au Qatar, jamais à court de projets

Raffinerie Laffan opérée par Qatargas à Ras Laffan, Qatar Raffinerie Laffan opérée par Qatargas à Ras Laffan, Qatar

Présents depuis 1974, nous détenons au Qatar des participations dans plusieurs activités dont la raffinerie de condensats de Ras Laffan, la joint-venture Qapco qui opère notamment un vapocraqueur sur base éthane et des lignes de polyéthylène basse densité et enfin la joint-venture Qatofin, qui détient un vapocraqueur fonctionnant à l’éthane, un pipeline de 128 km reliant Ras Laffan à Mesaieed et une unité de polyéthylène basse densité linéaire.