Renforcer l’internationalisation du management

internationalisation-principal

Total bénéficie d’une grande diversité culturelle qu’il importe de retrouver dans l’ensemble des métiers. Le Groupe a pris l’engagement de promouvoir l’internationalisation jusqu’aux plus hauts niveaux du management.

La diversité est un enjeu essentiel de notre politique de Ressources humaines.

Elle traduit et légitime notre volonté de créer dans nos filiales un réservoir de talents, tant pour des postes à responsabilités locales que pour des carrières internationales.

Augmenter le nombre de dirigeants non français

En 2011, 76 % des cadres recrutés n’étaient pas français, et représentaient près de 80 nationalités. Pourtant, la proportion d’internationaux dans les niveaux de l’encadrement supérieur et les cadres dirigeants est encore trop faible. En effet, le taux de cadres dirigeants non français se stabilise aux environs de 24 %, alors que l’objectif est d’atteindre les 30 % en 2015. Nous avons choisi de poursuivre nos efforts et d’accompagner cet objectif par un plan d’actions spécifiques :

  • harmonisation des pratiques Ressources humaines pour le recrutement, l’évaluation annuelle, les niveaux de poste ou les critères de détection des hauts potentiels ;
  • ouverture d’un nombre croissant de postes d’expatriation à des non-Français, pour leur faciliter l’accès à des postes de dirigeants ;
  • décentralisation des formations et ouverture plus importante des séminaires français aux collaborateurs internationaux.

Des actions de « localisation » des emplois

Pour assurer une pérennité de ses opérations, le Groupe est également convaincu de l’importance d’une politique de « localisation ». Il s’agit de permettre aux collaborateurs locaux d’accéder à des postes de responsabilité dans leurs filiales d’origine. C’est d’ailleurs un souhait récurrent des pays-hôtes. Pour y parvenir, le Groupe a accentué ses programmes de formation et de parrainage dans certaines filiales, comme l’Indonésie et l’Afrique du Sud.

En Indonésie, nous privilégions deux aspects : la féminisation et l'"indonésianisation" de notre management. Nous avons ainsi accru notre taux de recrutement de femmes ; pour les postes à responsabilité, il est même supérieur à celui des femmes diplômées dans les universités du pays.

Élisabeth Proust, directrice générale de Total EP Indonésie

Évolution de l’internationalisation (2005 – 2011)

 2005200720092011
Recrutement65 %78 %82 %86 %
Cadres56 %60 %61 %76 %
Hauts potentiels37 %38 %41 %39 %
Cadres supérieurs23 %30 %28 %30 %
Cadres dirigeants20 %20 %23 %24 %
  • Recrutement et perspectives d'évolution

  • Éthique et valeurs