Déclaration de Total après le jugement dans le dossier South Pars

21/12/2018

Paris, le 21 décembre 2018 – Le 21 décembre 2018, le tribunal correctionnel de Paris a condamné TOTAL S.A. pour corruption d’agent public étranger et l’a condamné au paiement d’une amende d’un montant de 500.000 euros.

Cette condamnation fait suite à un procès portant sur des faits qui se sont déroulés entre 1997 et 2004, alors même que l’ensemble des personnes qui avaient fait l’objet de l’enquête, dont Christophe de Margerie, sont décédées et n’ont donc pas été à même de se défendre, ce qui n’a pas permis d’assurer les conditions d’un procès équitable. 

Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total, a déclaré : « Quiconque a connu Christophe de Margerie sait bien qu’il était étranger à toute idée de corruption. Cependant, compte tenu des circonstances particulières de ce dossier, par ailleurs déjà jugé aux Etats-Unis et dans lequel plus aucun protagoniste ne peut se défendre, Total ne souhaite pas prolonger cette affaire. »