Total : réunion de la direction du Groupe avec les organisations syndicales - Propositions du 21 février 2010

21/02/2010

Actualités

21 février 2010 : La Direction de Total et les Organisations Syndicales du Groupe se sont rencontrées le 21 février 2010 pour examiner les demandes exprimées par les Organisations Syndicales pour mettre un terme au conflit social en cours.

La Direction du Groupe a réaffirmé qu'elle est attentive aux inquiétudes de ses collaborateurs de la raffinerie de Dunkerque à l'arrêt depuis Septembre 2009. Elle a souligné qu'elle est également sensible aux interrogations de ses collaborateurs des autres raffineries en France.

Dans ce cadre, Total a pris les engagements suivants :

1/ Il s'engage à demander à M. le Préfet de la Région Nord-Pas-de-Calais l'organisation, avant la fin mars, d'une table ronde portant sur les perspectives économiques du bassin dunkerquois et à y participer.

Cette table ronde locale porterait sur l'avenir de la Raffinerie des Flandres, son impact sur le bassin d'emplois, sur le port, les activités industrielles et de services induits.

2/ Il s'engage à demander l'organisation d'une table ronde pour le deuxième trimestre afin de traiter au niveau national de l'avenir du raffinage.

3/ Il organisera le 4 mars prochain une réunion traitant de l'avenir du raffinage de Total en France.

Lors de cette réunion, les programmes d'investissements à 5 ans pour chaque site seront présentés et discutés.

D'ores et déjà, Total confirme qu'au-delà du projet d'évolution de l'Etablissement des Flandres, aucun projet de fermeture ou de cession de ses autres Raffineries en France n'existe.

4/ Un exposé sur la situation du raffinage européen est prévu lors de la réunion du Comité Européen du 18 mars 2010.

Cette présentation pourra être complétée par une expertise si les membres du Comité Européen le demandent.

5/ Dans le cadre du projet de cession de dépôts présenté au Comité central d'entreprise (CCE) de l'UES Aval (i.e. Raffinage et Marketing), pour ce qui concerne les salariés transférés à d'autres sociétés, Total s'engage à faire une proposition de priorité de réembauchage dans l'hypothèse où les entreprises d'accueil rencontreraient des difficultés économiques justifiant des licenciements, au cours des trois années qui suivront la cession.

Cette proposition sera exposée à la Commission Emploi du CCE.

6/ Dans le cadre du projet concernant l'établissement des Flandres, Total s'engage à :

  • garantir à chaque collaborateur un emploi chez Total correspondant à ses compétences,
  • assurer au sein du Groupe la pérennité de l'Etablissement des Flandres,
  • demeurer un partenaire économique majeur de la région de Dunkerque et notamment de son Port, en participant au projet de terminal méthanier d'EDF afin de consolider la vocation énergétique de la zone,
  • aider à préserver le tissu d'entreprises extérieures locales,
  • associer au projet l'ensemble des parties prenantes de la Région.

Au terme de cette réunion, les organisations syndicales ont fait savoir qu'elles présenteraient ces propositions aux salariés.

Contact pour toute information concernant ce communiqué :
Tél. : +33 (0) 1 47 44 46 99 - Fax : +33 (0) 1 47 44 68 21
Envoyez un mail à la Direction Relations Médias

Nous contacter