Total lance le développement à grande échelle du champ géant de Libra au Brésil

18/12/2017

Communiqué de presse

Paris - Total annonce avoir pris la décision d’investissement portant sur la première phase de développement à grande échelle du projet Libra, situé en eaux profondes à 180 kilomètres au large des côtes de Rio de Janeiro, dans le bassin pré-salifère de Santos au Brésil.
 
Cette phase, qui comprend une unité flottante de production et de stockage (FPSO) d’une capacité de 150 000 barils de pétrole par jour et 17 puits, sera déployée dans la partie nord-ouest du bloc. 
 
La décision de lancer le développement à grande échelle du champ de Libra est une étape majeure pour Total au Brésil. Nous sommes parvenus avec Petrobras, l’opérateur, et nos partenaires à atteindre des coûts techniques inférieurs à 20 dollars par baril. Cela démontre que nous sommes capables de développer des projets compétitifs en eaux profondes », a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total. « Après le démarrage d’une phase initiale de production en novembre, cette décision d’investissement renforce notre portefeuille de projets en construction et vient soutenir la croissance de notre production après 2020. » 
 
Le champ de Libra a démarré en novembre avec la phase initiale de production assurée par le FPSO Pioneiro de Libra d’une capacité de 50 000 barils par jour, destinée à poursuivre l’évaluation du champ et à générer rapidement des revenus. Le nouveau FPSO baptisé « Mero 1 » constitue l’étape suivante de développement du champ avec un démarrage prévu en 2021. Dans les années à venir, ce développement se poursuivra avec l’ajout d’au moins trois autres FPSO qui permettront d’exploiter le potentiel du champ dans son ensemble avec une production qui devrait atteindre plus de 600 000 barils par jour. 
Le consortium de Libra est opéré par Petrobras (40%), en partenariat avec Total (20%), Shell (20%), CNOOC Limited (10%) et CNPC (10%). Pré-Sal Petróleo (PPSA) gère le Contrat de Partage de Production (PSA).
 
Total au Brésil
Total est présent au Brésil depuis plus de 40 ans. Il y emploie plus de 2 800 personnes. Ses cinq filiales opèrent dans les domaines de l’exploration-production, du gaz, des lubrifiants, de la chimie et des énergies nouvelles.
 
Le portefeuille de l’Exploration-Production compte actuellement 15 actifs situés dans les bassins de Campos, Santos, Barreirinhas, Ceará, Espirito Santo, Foz do Amazonas et Pelotas. 
 
En février 2017, Total et Petrobras ont signé des accords portant sur un ensemble d’actifs amont et aval au Brésil, concrétisant ainsi leur Alliance Stratégique annoncée en décembre 2016. Dans le cadre de cette Alliance Stratégique, Total détiendra une participation de 22,5% dans la concession de la zone Iara située sur le bloc BM-S-11, ainsi qu’une participation de 35% et le rôle d’opérateur sur le bloc BM-S-9 dans la concession du champ de Lapa entré en production en décembre 2016. En outre, la coopération technique entre les deux sociétés sera renforcée, en particulier par l’évaluation conjointe du potentiel d’exploration sur les zones prometteuses au Brésil et par le développement de nouvelles technologies, en particulier dans l’offshore profond. La transaction est sujette aux autorisations règlementaires applicables. 
 
* * * * *
 
Total contacts 
 
 
Avertissement
Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TOTAL S.A. détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TOTAL S.A. ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Les termes « TOTAL », « Groupe TOTAL » et « Groupe » qui figurent dans ce document sont génériques et utilisés uniquement à des fins de convenance. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs.
Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TOTAL S.A. ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez