Total finalise l’acquisition de Maersk Oil et devient le second opérateur en mer du Nord

08/03/2018

Communiqué de presse

Paris - Total annonce la finalisation de l’acquisition de Maersk Oil, signée le 21 août 2017. Cette opération apporte à Total environ 1 milliard de barils équivalent pétrole de réserves et ressources 2P/2C, principalement situées dans des pays de l’OCDE, et une production supplémentaire d’environ 160 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j) dès 2018, qui devrait croître à plus de 200 000 bep/j à l’horizon 2020.
 
L’acquisition de Maersk Oil permet au Groupe de renforcer sa  position de leader au Royaume-Uni et en Norvège, et d’étendre ses activités au Danemark, faisant ainsi de Total le 2ème opérateur le plus important en mer du Nord, avec une production de 500 000 bep/j d’ici 2020.
 
« Cette acquisition majeure est une réussite à bien des égards. Tout d’abord, elle illustre notre stratégie de miser sur nos forces en confortant notre ancrage dans des zones clés pour Total telles que la mer du Nord pour y renforcer notre leadership. Ensuite, elle nous permet d’acquérir des actifs de qualité, à point mort bas ce qui renforce notre portefeuille mondial. Enfin, l’excellente complémentarité des actifs de Maersk Oil et de ceux du Groupe permettra de générer des synergies supérieures à 400 millions de dollars par an », a déclaré Patrick Pouyanné, président-directeur général de Total. 
 
« Total s’engage à préserver et à faire fructifier l’héritage de Maersk Oil, en s’appuyant sur l’excellente compétence de ses équipes. En outre, le siège régional de Total en mer du Nord est désormais basé à Copenhague. Par ailleurs, nous accueillons un nouvel actionnaire majeur - A.P. Moller-Maersk, qui détiendra dorénavant 3,70 % du capital du Groupe », a-t-il ajouté.
 
Cette opération vient également consolider d’autres zones de croissance de Total, notamment en Algérie et dans le Golfe du Mexique aux États-Unis. La transaction a un effet positif immédiat sur le résultat net par action (BNPA) et le cash-flow par action de Total.
 
La transaction prendra effet le 8 mars 2018. L’accord prévoit que A.P. Moller-Maersk recevra l’équivalent de 4,95 milliards de dollars en actions Total (environ 97,5 millions d’actions sur la base d’un prix égal à la moyenne des cours côtés des vingt séances de bourse ayant précédé le 21 août 2017) et Total reprendra à son compte 2,5 milliards de dollars de dette de Maersk Oil.
 
Actifs majeurs de Maersk Oil
 
Mer du Nord
  • 8,44 % du champ d’huile géant de Johan Sverdrup en Norvège
    • démarrage prévu en 2019
    • Phase 1 : capacité de production de 440 000 bep/j
    • Phase 2 : augmentation de la production à 660 000 bep/j
  • 49,99 % du champ de gaz de Culzean au Royaume-Uni
    • démarrage prévu en 2019
    • capacité de production de 100 000 bep/j
  • 31,2 % du champ gazier de Tyra au Danemark (en production)
    • démarrage du redéveloppement prévu après 2020
    • capacité de production de 55 000 bep/j suite au redéveloppement
 
États-Unis
  • 25% du champ pétrolier de Jack (en production)
    • capacité de production de 50 000 bep/j
 
Algerie
  • 12,25% des champs pétroliers El-Merk, Hassi Berkine (en production)
    • capacité de production de 400 000 bep/j
 
*******
Contacts chez Total 
 
Avertissement 
Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TOTAL S.A. détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TOTAL S.A. ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Les termes « TOTAL », « Groupe TOTAL » et « Groupe » qui figurent dans ce document sont génériques et utilisés uniquement à des fins de convenance. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs.
Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TOTAL S.A. ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

 

Nous contacter

Mail : presse@total.com

Tél. : +33 1 47 44 46 99

Twitter : @TotalPress

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez

À lire aussi sur total.com