L’Oil and Gas Climate Initiative fixe un premier objectif collectif qui vise à limiter les émissions de méthane de ses compagnies membres

24/09/2018

Communiqué de presse

  • Les compagnies membres de l’OGCI fixent un objectif collectif de réduction de l’intensité méthane moyenne des activités agrégées dans l’Amont gazier et pétrolier à l’horizon 2025.
  • Cette annonce intervient au moment où trois compagnies américaines rejoignent l’OGCI

New York, États-Unis, 24 septembre 2018 – L’Oil and Gas Climate Initiative (OGCI) a annoncé aujourd’hui vouloir réduire d’un cinquième l’intensité méthane moyenne collective de ses activités agrégées dans l’Amont gazier et pétrolier à l’horizon 2025, en fixant un taux cible inférieur à 0,25 %, et affiche son ambition de descendre jusqu’à 0,20 %, soit un tiers de réduction. 

L’intensité méthane désigne le volume de méthane rejeté dans l’atmosphère lors de la production d’hydrocarbures, exprimé en pourcentage des ventes de gaz. Cet effort, qui constitue une avancée majeure dans un volet essentiel de la lutte contre le changement climatique, témoigne de la volonté de l’OGCI de mener des actions collectives en ligne avec les objectifs de l’Accord de Paris. 

Parvenir à une intensité de 0,25 % d’ici fin 2025, contre un taux de 0,32 % en 2017 - année de référence, - reviendrait à faire baisser les émissions collectives de méthane de 350 000 tonnes par an1. L'OGCI s’emploiera à aller au-delà de cet objectif pour atteindre un tiers de réduction. 

« Notre ambition est de nous rapprocher de l’objectif "zéro émission de méthane" sur l’ensemble de la chaîne de valeur du gaz, conformément aux objectifs fixés dans l’Accord de Paris. Nous avons choisi de nous doter d’une ambition concrète, réalisable et mesurable, afin que le gaz naturel puisse exprimer son plein potentiel dans un avenir à faibles émissions », ont déclaré les dirigeants des membres de l’OGCI.

Pour réduire leur intensité méthane collective, les compagnies membres de l’OGCI cibleront les principales sources d’émission. Elles travaillent avec d’autres acteurs du secteur en vue de contribuer à la maîtrise des émissions de méthane tout au long de la chaîne de valeur du gaz.

Cet objectif relatif au méthane intervient au moment où l’OGCI accueille parmi ses membres Chevron Corporation, ExxonMobil Corporation et Occidental Petroleum, trois majors américaines qui, à elles seules, représentent 5 % de la production pétrolière et gazière mondiale.

Les nouveaux membres de l’OGCI soutiennent l’objectif de réduction collectif des émissions de méthane et s’inscrivent en cohérence avec les objectifs collectifs de l’OGCI, à savoir la reconnaissance et la promotion de l’Accord de Paris, le reporting combiné et l’adhésion aux objectifs de l’initiative « zéro brûlage de routine » (Zero Routine Flaring). Ils viendront renforcer les programmes de travail de l’OGCI, dont ils partagent la priorité d’établir une feuille de route conjointe sur le captage, le stockage et la valorisation du CO2. En outre, ils abonderont chacun 100 millions de dollars au fonds d’investissement Climate Investments de l’OGCI. 

Grâce à OGCI Climate Investments, son fonds d’investissement doté de plus d’un milliard de dollars, l’OGCI vise à renforcer l’ambition, la rapidité et l’envergure des initiatives mises en place visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre. Aujourd’hui, OGCI Climate Investments a annoncé ses investissements pour 2018, axés sur le recyclage et le stockage du CO2 ainsi que sur la réduction des émissions de méthane. Le déploiement de ces solutions techniques s’inscrit pleinement dans le mandat de l’OGCI.

Afin d’élargir son envergure mondiale, OGCI Climate Investments et la China National Petroleum Corporation (CNPC) ont aujourd’hui annoncé la création d’un partenariat visant à établir un fonds d’investissement tourné vers la Chine.  

1 Le taux de référence de l’OGCI s’élève à 0,32 % pour ses 10 compagnies membres en 2017 et tient compte de l’ensemble des émissions de méthane provenant des actifs gaziers et pétroliers opérés dans l’Amont. L’intensité des émissions est exprimée en pourcentage du gaz commercialisé. La réduction est calculée sur la base du volume de gaz naturel distribué sur le marché en 2017.
Le détail des hypothèses de calcul et de la méthodologie employées est disponible en libre accès sur le site Internet de l’OGCI.


***

À PROPOS DE L’OIL AND GAS CLIMATE INITIATIVE :
L’Oil and Gas Climate Initiative (OGCI) vise à renforcer l’ambition, la rapidité et l’envergure des initiatives menées par ses membres dans l’optique de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique, en particulier celles résultant de l’extraction et de la consommation de pétrole et de gaz dans les secteurs de la production d’électricité et de chauffage, de l’industrie et du transport. Le fonds d’investissement de l’OGCI, OGCI Climate Investments, doté de plus d’un milliard de dollars, soutient le développement, le déploiement et l’industrialisation de technologies et de modèles économiques à faibles émissions de gaz à effet de serre. Lancée en 2014, l’OGCI compte désormais 13 compagnies pétrolières et gazières : BP, Chevron, CNPC, Eni, Equinor, ExxonMobil, Occidental, Pemex, Petrobras, Repsol, Saudi Aramco, Shell et Total.  

Pour en savoir plus sur l’OGCI, consultez www.oilandgasclimateinitiative.com.

Contact presse :
Email : OGCI@hkstrategies.com 
Tél. : +44 (0)207 413 3448
 

Nous contacter

Mail : presse@total.com

Tél. : +33 1 47 44 46 99

Twitter : @TotalPress

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez