Christophe de Margerie, PDG de Total, co-président du 44ème World Economic Forum à Davos

21/01/2014

Actualités

Vignette World Economic Forum

Le 44ème World Economic Forum à Davos

©WEF/swiss-image.ch/ITH-REA

Plus de 1 500 leaders économiques et 50 chefs d’Etat sont attendus, du 22 au 25 janvier, au 44ème World Economic Forum à Davos, en Suisse. Cette année, le sommet sera co-présidé par le président-directeur général de Total, Christophe de Margerie, aux côtés de six autres chefs d’entreprises influents comme la présidente de Yahoo !, Marissa Mayer, ou le directeur de l’Industrial and Commercial Bank of China (ICBC), Jiang Jianqing.

« C’est une formidable opportunité d’avoir été choisi pour co-présider le Forum », estime le PDG de Total, qui participe à ce sommet depuis plusieurs années. « Davos est une occasion unique de rencontrer des dirigeants venus des différentes parties du monde, d’entendre leur vision des choses et de participer à un véritable dialogue mondial. Dans ces échanges, Total, et le monde de l’énergie, ont un vrai point de vue à exprimer.»

Cette année encore, les changements sociétaux, politiques et économiques que connait le monde actuel seront au cœur des débats, et plus particulièrement les mutations liées au progrès scientifique et à l’évolution rapide des technologies. Le Forum devrait d’ailleurs scruter les tendances d’évolution propres à chaque continent, et notamment à l’Europe, analyser les défis globaux, dont ceux de l’énergie et du climat, et s’interroger sur les progrès de la gouvernance mondiale pour y faire face.

Pour Christophe de Margerie, « si l’ambition du Forum d’améliorer l’état du monde peut paraître excessive ou naïve, il est indéniable qu’il contribue à une prise de conscience collective sur les grands problèmes de notre époque et qu’il facilite l’échange entre des acteurs influents. » Un avantage non négligeable alors que la communauté internationale semble encore manquer d’outils de gouvernance efficaces.

Pour suivre les débats (en anglais)

Nous contacter