Aung San Suu Kyi a déclaré : « Total est un investisseur responsable en Birmanie »

15/06/2012

Actualités

A l'occasion de la Conférence de l'Organisation internationale du travail, qui s'est tenue le 14 juin à Genève en Suisse, la députée birmane et prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi a appelé les investisseurs et gouvernements étrangers à soutenir le processus de démocratisation en cours au Myanmar.

 

Interrogée lors de la conférence de presse qui a suivi son discours, elle a déclaré que « Total est un investisseur responsable en Birmanie » et que « même s'il y a eu des interrogations du temps de la junte militaire, aujourd'hui il est sensible aux questions relevant des droits de l'homme. »

 

Aung San Suu Kyi a en outre ajouté qu'elle ne demanderait ni au Groupe, ni à Chevron (partenaire de Total dans le projet gazier de Yadana) de se retirer du Myanmar.
 

Total est honoré de cette déclaration et remercie vivement Aung San Suu Kyi pour la confiance qu'elle lui accorde ainsi que pour l'intérêt qu'elle porte à ses activités au Myanmar.

 

Présent au Myanmar depuis le début des années 1990, le Groupe a choisi de rester dans le pays car il est convaincu que des liens étroits unissent le niveau de développement économique et la situation des droits de l'homme.

 

Conformément à ses principes et à sa politique de responsabilité sociale d'entreprise, le Groupe a adopté dès le départ une attitude de dialogue critique avec les autorités, afin de contribuer à l'amélioration de la situation au Myanmar.

 

Total a toujours été très attentif à ce que son action dans le pays profite aux communautés locales. Le Groupe œuvre ainsi depuis plus de vingt ans de manière très active en faveur du développement socio-économique et du respect des droits de l'homme au Myanmar et est déterminé à maintenir ce cap.
 

Après la Suisse, Aung San Suu Kyi se rendra en Norvège pour y recevoir en mains propres le prix Nobel de la Paix qui lui a été décerné en 1991 et poursuivra ses visites en Grande-Bretagne, en Irlande et en France. C'est son premier voyage en Europe depuis 24 ans.

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez