Total, intégré sur la chaîne de valeur de l'électricité bas carbone

18/10/2018
Electricité bas carbone cover Electricité bas carbone cover

Digitalisation, évolution de la mobilité, accès croissant des populations à l’électricité… Le XXIe siècle est celui de l’électricité. La demande d’électricité croît en effet plus vite que la demande globale en énergie. Alors que notre Groupe a intégré le climat au cœur de sa stratégie, dans l’objectif de réussir à contenir le réchauffement climatique sous la barre des 2°C à horizon 2100, nous voulons proposer à nos clients un mix d’énergies de moins en moins carboné. Fidèles à notre modèle intégré, nous avons pour ambition de produire et fournir de l’électricité « bas carbone », c’est-à-dire provenant du gaz - la moins émissive des énergies fossiles - et des énergies renouvelables.

De la production à la fourniture d'électricité bas carbone

10 GW
Les capacités de production d'électricité bas carbone de Total d'ici 2023

L’engagement de Total dans l’électricité ne date pas d’hier : l’électricité a toujours été l’un des principaux débouchés de notre production de gaz et cela fait 40 ans que nous investissons dans le solaire photovoltaïque. Aujourd’hui, alors que les besoins augmentent, nous voulons proposer à nos clients, professionnels comme particuliers, une offre au meilleur coût. Une ambition rendue possible grâce à notre positionnement sur toute la chaine de valeur de l’électricité :

  • Production : que ce soit à partir de gaz ou d’énergies renouvelables comme le solaire, l’éolien ou l’hydraulique, notre Groupe a considérablement renforcé sa capacité de production en 2017, notamment via des acquisitions ou créations de filiales dédiées. Notre objectif : bénéficier d’une capacité de production d’électricité (centrales à gaz et énergies renouvelables) de 10 GW d’ici à 2023.
  • Stockage : pour compenser l’intermittence des énergies renouvelables et limiter les coûts d’accès au réseau de nos clients, le stockage de l’électricité est une priorité. Engagés dans le stockage d’électricité via notre filiale Saft, nous investissons sur ce maillon essentiel de la chaîne des énergies renouvelables.

 

  • Fourniture : fournisseur de gaz depuis plusieurs dizaines d’années auprès des professionnels, nous avons progressivement élargi notre offre à l’électricité dans plusieurs pays européens. Sur le marché des particuliers, notre Groupe est devenu un acteur de premier plan, en France et en Belgique, depuis l’acquisition de Lampiris en 2016, le lancement de Total Spring en 2017 puis le rachat de Direct Energie en 2018. Dès 2022, nous visons 7 millions de clients particuliers dans ces deux pays. 
  • Services additionnels : dépannage, recharge de véhicules électriques, compteurs intelligents, installations de panneaux solaires en toiture : nos filiales proposent à leurs clients une gamme de plus en plus large de services additionnels liés à la fourniture d’électricité. 

L'agrégation : un nouveau métier de Total sur la chaîne électrique

L’agrégation consiste à réunir, dans un même portefeuille, plusieurs productions d’énergies décentralisées (électricité à partir de solaire, éolien…) et à les piloter pour envoyer la bonne quantité d’énergie sur le réseau, au bon moment.

Des solutions pour promouvoir la mobilité électrique

Le secteur des transports connaît aujourd’hui une forte mutation. Face aux enjeux climatiques et à l’évolution des usages, la mobilité électrique apparaît comme une solution idéale. Elle concerne aussi bien les véhicules légers – la flotte mondiale de véhicules électriques pourrait atteindre 380 millions de véhicules en 2040, contre 2 millions aujourd’hui – que les flottes de véhicules des collectivités. 

Conscients de ces enjeux, nous proposons à nos clients une gamme de produits et services :

  • en station-service, nous avons développé un dense maillage de bornes électriques (1 000 bornes tous les 150 kilomètres en Europe de l’Ouest) ;
  • hors du réseau de stations-service : nous nouons des partenariats pour mettre à disposition des bornes de recharge publiques dans toute l’Europe ; 
  • à domicile : nos filiales de fourniture d’électricité proposent également des offres de recharge de véhicules électriques aux particuliers ; 
  • dans le domaine du stockage, notre filiale Saft s’est associée à Solvay, Manz et Siemens pour lancer un ambitieux programme de R&D pour développer la batterie du futur. Ce programme ouvre la voie à une nouvelle génération de batteries lithium-ion (Li-ion). Il vise tous les segments de marché : électromobilité (voitures électriques, bus électriques, secteur ferroviaire, secteur maritime, aéronautique), stockage d'énergie (SSE) et industries spécialisées.

Privilégier le gaz dans la génération électrique

La moitié du gaz produit dans le monde a pour finalité la production d’électricité. 

Le gaz est la moins émissive des énergies fossiles : il émet en effet deux fois moins de CO2 en génération électrique que le charbon. Autre avantage : la souplesse opérationnelle qu’offrent les centrales à gaz - rapidité de leur montée en charge et de leur redémarrage - compense parfaitement l’intermittence des renouvelables.

Pour répondre de manière responsable à la forte progression de la demande en électricité, tout en luttant contre le réchauffement climatique, nous avons fait du gaz un élément clé de notre stratégie. Il pourrait représenter 60% du mix de production d’hydrocarbure de Total dans 20 ans.

Intégré sur l’ensemble de la chaîne de valeur du gaz, nos activités sont multiples : de la production de gaz à la fourniture de gaz naturel et d’électricité, en passant par les centrales à gaz produisant de l’électricité ou encore des solutions pour la mobilité comme le gaz naturel pour véhicules (GNV) ou le GNL soute. Nous sommes aussi le 2e acteur mondial de GNL avec 10% de part de marché. 

Et pour ouvrir de nouveaux débouchés au GNL, nous sommes également prêts à investir dans des installations électriques en aval d’infrastructures de regazéification : des projets « gas-to-power ».

La montée en puissance de l'électricité d'origine renouvelable

Selon le scénario de l’Agence Internationale de l’Energie, les énergies renouvelables devraient satisfaire près de 40 % de la hausse de la demande mondiale d’énergie primaire d’ici à 2040. Outre nos investissements dans le gaz, nous développons nos capacités de production d’électricité d’origine renouvelable – solaire, éolien et hydraulique – pour répondre de manière responsable à la forte progression des besoins en électricité. 

Notre expertise nous permet d’être présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur du solaire photovoltaïque : de la production de cellules au développement et à la vente d’électricité verte à nos clients, nos activités couvrent aussi le développement et l’exploitation de centrales solaires, l’installation de systèmes photovoltaïques en toitures de bâtiments ou en ombrières de parking résidentiels, industriels et commerciaux, ou encore le stockage via notre filiale Saft. Nous accompagnons également nos clients pour baisser le coût de l’énergie consommée grâce à des systèmes de gestion et de contrôle de l’énergie.

Notre objectif : développer un portefeuille d’actifs de production d’électricité d’origine renouvelable et contribuer à l’élaboration d’offres innovantes alliant production, stockage et optimisation. 

Stocker l’électricité : un enjeu primordial

L’optimisation du stockage est un maillon essentiel au développement des énergies renouvelables, par nature intermittentes. Pour relever ces défis, Total développe, à travers sa filiale Saft, des batteries de haute technologie. Leur particularité : la possibilité de lisser la production tout en limitant les pertes électriques liées au transport et à la distribution d’énergie.