SATORP : une collaboration d’exception

Emplacement : Jubail (Arabie Saoudite)
Partenaires : Saudi Aramco (62,5%) et Total
Installation : plateforme Raffinage-Pétrochimie

440 000
nombre de barils de pétrole brut pouvant être traités par jour sur le site de SATORP
non
Deux opérateurs dans une unité de distillation de la raffinerie de Jubail en Arabie Saoudite Deux opérateurs dans une unité de distillation de la raffinerie de Jubail en Arabie Saoudite

Fruit de l’alliance des savoir-faire de Saudi Aramco et de notre Groupe, SATORP est l’une des plateformes intégrées de raffinage et de pétrochimie les plus performantes au monde. Sa mission : transformer un pétrole brut lourd en produits raffinés à haute valeur ajoutée.

Opérationnelle depuis 2014, SATORP est l’une des plus grandes plateformes de raffinage et de pétrochimie au monde, mais elle est surtout l’une des plus complexes et performantes. Elle est capable de transformer du pétrole brut lourd et soufré, donc difficile à traiter, en produits raffinés à haute valeur ajoutée. Pour ce faire, elle s’appuie sur un panel complet d’unités de traitement :

  • 2 hydrocraqueurs de distillats qui convertissent les fractions lourdes de pétrole en produits plus légers et à très basse teneur en soufre ;
  • 1 unité de craquage catalytique permettant d'obtenir des produits variés, dont des hydrocarbures très légers comme du propylène et du gaz de pétrole liquéfié (GPL) ;
  • 1 unité de cokéfaction, un procédé thermique permettant de transformer les fractions lourdes en produits pétroliers légers, ainsi qu’en coke.

Début 2018, la capacité de production de la plateforme de SATORP a été portée à 440 000 barils de pétrole brut par jour, pour produire environ 22 millions de tonnes par an de produits pétroliers raffinés, dont 700 000 tonnes de paraxylène, 150 000 tonnes de benzène et 200 000 tonnes de propylène de haute pureté. Par ailleurs, les équipes de Total et de Saudi Aramco poursuivent des études de développement d’autres unités pétrochimiques en aval de cette plateforme.

SATORP : le colosse d’acier en images
  • 47070.jpg
    Vue depuis le haut du cocker de la raffinerie de Jubail
    Vue depuis le haut du cocker de la raffinerie de Jubail, en Arabie Saoudite.
  • View from the top of the paraxylene distillation tower. Refinery of Jubail, Saudi Arabia.
    Vue depuis le haut de la colonne de distillation de paraxylène. Raffinerie de Jubail, Arabie Saoudite. Satorp.
    Vue depuis le haut de la colonne de distillation de paraxylène. Raffinerie de Jubail, Arabie Saoudite. Satorp.
  • 47148.jpg
    Quatre opérateurs supervisent le démarrage système de la raffinerie de Jubail
    Quatre opérateurs supervisent le démarrage système de la raffinerie de Jubail, en Arabie Saoudite.
  • 47194.jpg
    Le Directeur général et le Directeur de production de SATORP, raffinerie de Jubail
    Le Directeur général et le Directeur de production de SATORP, raffinerie de Jubail, Arabie Saoudite.
  • 56913.jpg
    Vue de la raffinerie de Jubail depuis le désert
    Vue de la raffinerie de Jubail depuis le désert, en Arabie Saoudite.
Next Prev

Notre engagement pour la formation et le développement local

1100 personnes sont employées par SATORP, dont environ 70 % de Saoudiens. Parmi eux, 28 jeunes ingénieurs saoudiens ont pu suivre leur cursus en France, grâce à un partenariat avec l'IFP Énergies Nouvelles. De plus, près de 400 opérateurs saoudiens ont été formés sur place, dans un centre créé à cet usage par SATORP.