Ichthys : un audacieux projet GNL au large de l'Australie

Pays : Australie
Production : GNL, GPL, condensats
Exploitation : offshore
Opérateur : INPEX (62.245 %)
Partenaires : Total (30 %), Japanese gas buyers (5.13 %), CPC (2.625 %)
Démarrage : 2018

8,9
millions de tonnes : capacité de production annuelle de GNL d’Ichthys
ichthys ichthys

Situé au nord-ouest de l’Australie, Ichthys est l’un des projets de gaz naturel liquéfié (GNL) les plus complexes du monde. Son développement implique la construction d’installations de taille exceptionnelle et la création du pipeline sous-marin le plus long de l’hémisphère Sud. Total, l’un des leaders mondiaux du secteur du GNL, est un partenaire majeur dans ce projet unique opéré par INPEX.

Un projet sur toute la chaîne de production du GNL

Avec des installations en offshore profond, deux unités flottantes, un gazoduc et une usine de liquéfaction, Ichthys est l’un des rares projets dans le monde à intégrer tous les maillons de la chaîne de production du GNL. Découvrez ci-dessous les grandes étapes de cette production. 

En mer…

Tout commence à 250 mètres dans les profondeurs marines.

Le gaz à condensats, extrait du champ Ichthys situé dans le bassin de Browse à 200 kilomètres de la côte Nord de l’Australie-Occidentale, y subit un premier traitement sur une plateforme semi-submersible (CPF) où gaz et liquides sont séparés. Cette CPF est la plus grande du monde : son poids avoisine les 120 000 tonnes.

Les condensats, ou molécules liquides, sont ensuite transférés sur une barge où ils sont traités, stockés et exportés sur les différents marchés. Ce FPSO (unité flottante de production, de stockage et de déchargement) de 336 mètres de long, est nommé Ichthys Venturer.

Un gigantesque gazoduc de 882 kilomètres en mer et 8 sur la terre – le plus long de l’hémisphère Sud ! – achemine le reste du gaz jusqu’à l’usine de liquéfaction.

…Et sur terre

L’usine de Bladin Point, située au nord de l’Australie, comprend deux trains de liquéfaction d’une capacité combinée de 8.9 millions de tonnes par an ainsi que des infrastructures dédiées à l'extraction et à l'exportation de gaz de pétrole liquéfié (GPL). 

À sa sortie de l’usine GNL, sous forme liquide, le gaz a considérablement diminué de volume : il peut désormais être transporté par des méthaniers et ainsi être acheminé de manière plus flexible vers les marchés de consommation.

Production de GNL : le champ offshore d'Ichthys, Australie
Projet Ichthys, installations offshore, Australie
Projet Ichthys, installations offshore, Australie

Champ offshore situé au large des côtes australiennes, Ichthys est un projet majeur qui produit principalement du gaz naturel liquéfié (GNL). Le gaz à condensats extrait de ce champ est traité sur une plateforme semi-submersible, où gaz et liquides sont séparés, puis acheminé par un gazoduc sous-marin jusqu’à l'usine de liquéfaction d’Ichthys.

3
milliards de barils équivalent pétrole dans les réserves du champ Ichthys
8,9
de tonnes de GNL par an
40 ans
Durée de vie de la plateforme CPF et du FPSO

Des installations sur-mesure au service d’une production responsable

En plus de leur durée de vie exceptionnelle, les installations d’Ichthys ont été conçues pour faire face à des conditions météorologiques extrêmes, dans le respect le plus strict des contraintes environnementales :

- sur terre, l’usine de liquéfaction est la première au monde à utiliser une centrale électrique mixte ; 
- en mer, la plateforme CPF et la barge FPSO disposent de systèmes adaptés pour récupérer le gaz et la vapeur rejetés. 

Cette priorité donnée aux questions environnementales dans le projet Ichtys concrétise l’engagement de Total de fournir une énergie propre.

Ichthys LNG en Australie, le projet de tous les défis