Innover pour produire le pétrole et le gaz de demain

tests-pagepetrolegaz-v1.jpg tests-pagepetrolegaz-v1.jpg

Nos activités d’exploration et de production sont confrontées à des contraintes de plus en plus nombreuses : complexité croissante des gisements, volatilité des cours du brut, prise en compte du changement climatique… Pour nos équipes à travers le monde, ces contraintes sont aussi un formidable défi. Elles nous incitent à explorer sans cesse de nouvelles frontières et à améliorer continuellement nos techniques de production, tout en réduisant nos coûts et notre impact environnemental. Pour répondre de façon compétitive aux enjeux énergétiques d’aujourd’hui et préparer l’énergie de demain, notre force : une dynamique continue d’innovation. 

La R&D, moteur de la compétitivité de Total

Avec plus de 200 brevets déposés chaque année pour l’ensemble du Groupe, Total est fidèle à l’esprit pionnier qui le caractérise depuis sa création. Les enjeux de notre R&D se déclinent en quatre axes :

  • Développer en priorité les activités et programmes ayant un impact direct sur l’ambition du Groupe de devenir la major de l’énergie responsable.
  • Anticiper les ruptures technologiques pour saisir les opportunités et positionner Total comme un acteur majeur du futur de l’énergie
  • S’associer avec des partenaires de choix pour mener les projets en s’appuyant sur des compétences spécifiques de haut niveau
  • Optimiser les ressources de la R&D : les talents humains, les infrastructures, les centres géographiques d’excellence. 

Notre R&D s’organise autour de programmes stratégiques qui s’investissent dans la recherche de solutions "différenciantes", performantes, sûres et durables. Nos équipes travaillent sur 8 programmes transverses opérés par nos 4 branches (Exploration-Production, Refining & Chemicals, Marketing & Services et Gas Renewables and Power) et des programmes dits verticaux, spécifiques à chacune des branches.

Pour la branche Exploration-Production, la R&D est un enjeu fondamental qui perfectionne jour après jour les technologies utilisées pour répondre à la demande mondiale de pétrole et de gaz, dans un contexte d’exploitation de plus en plus exigeant. Nos équipes de R&D concentrent leurs efforts sur des thématiques stratégiques pour un avenir pétrolier et gazier performant et responsable. Elles s’emploient à guider les activités d’exploration du Groupe vers les meilleurs prospects et à améliorer la récupération des hydrocarbures, tout en consolidant ses expertises et ses outils pour maîtriser les risques et les impacts sur l’environnement. Les axes de recherche se concentrent sur de nouveaux moyens d’acquisition et de traitement de données géophysiques (afin d’imager le sous-sol au plus près de la réalité), l’amélioration des outils de modélisation et de simulation de réservoir, ou encore le développement des technologies de récupération améliorée. Elles mettent également tout en œuvre pour maintenir notre longueur d’avance dans la conquête du deep offshore et accompagnent la progression du Groupe dans les hydrocarbures non conventionnels.

Des moyens à la hauteur de nos ambitions

Total compte parmi les rares majors à disposer en interne d’une chaine d’expérimentation complète, du laboratoire à l’échelle industrielle. Nous disposons par ailleurs d’un réseau de centres de R&D en exploration-production à travers le monde : aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Norvège, au Qatar et bientôt au Brésil. Nous développons également des partenariats d’excellence avec des institutions académiques et des industriels du secteur de l’énergie.

Les prospective labs (Nanotechnologies, Capteurs et Nano capteurs, Biotechnologies, Robotique, Imagerie) sont les « postes avancés » de notre R&D et font partie de nos programmes transverses. Ils permettent à Total d’explorer des innovations émergentes et à fort potentiel de rupture hors du domaine pétrolier et gazier, et de se les approprier. 

Les Plateformes d’Innovation Technologiques (PIT) œuvrent à intégrer rapidement les technologies arrivées à maturité industrielle dans les projets d’exploration et de production.

METIS : une technologie de rupture pour explorer les zones difficiles

Total a lancé à l’été 2014 un système intégré et disruptif d’acquisition géophysique : le projet METIS (Multiphysics Exploration Technology Integrated System). Tout en fournissant des données 3D de haute qualité dans des délais très courts, il contribue à réduire drastiquement les coûts, les risques opérationnels et l’empreinte environnementale des acquisitions. METIS va permettre de relancer l’exploration sur certaines zones et d’optimiser de nouveaux champs, soit par l’obtention de permis d’exploration, soit par la relance de domaines miniers, abandonnés faute de compréhension.

Contribuer à un avenir énergétique plus propre

Préparer le futur et devenir la major de l’énergie responsable, c’est aussi être capable de repenser ses manières de faire pour réduire son impact environnemental. Nous agissons dans une dynamique d’amélioration continue, en intégrant pleinement à notre stratégie le scénario Développement Durable (2°C) de l’AIE pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre et améliorer notre efficacité énergétique.

Nos efforts sur les gaz à effet de serre se sont concrétisés par un engagement fort sur la réduction du brûlage de routine sur nos installations pétrolières et gazières. Première entreprise à rejoindre l’initiative « Zéro brûlage de routine d’ici 2030 » de la Banque Mondiale, nous nous sommes fixés un objectif à moyen terme : d’ici 2020, réduire le brûlage de 80 % sur les sites que nous opérons. 

Nous nous efforçons continuellement d’optimiser l’efficacité énergétique de nos installations, pour accroître notre production tout en consommant moins d’énergie. Ainsi, début 2016, le Groupe s’est fixé pour objectif d’améliorer son efficacité énergétique d’1% en moyenne par an sur la période 2010-2020. Elle a progressé de près de 9% depuis 2010. Des projets innovants, comme la technologie d’aéroréfrigérant DIESTA (qui améliore les performances environnementales et économiques des installations GNL), y participent pleinement.
 

DIESTA : améliorer les performances des installations de GNL

La technologie DIESTA (Dual Internally and Externally Structured Tube for Air Coolers) a été développée avec le support de Total et de l’ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie). Elle est conçue pour être utilisée notamment par les cycles de réfrigération permettant la liquéfaction du gaz naturel. Cette nouvelle génération de tubes à ailettes améliore les performances environnementales et économiques des installations de GNL.