Qatar : Total se félicite du démarrage des opérations sur le champ géant d’Al-Shaheen aux côtés de Qatar Petroleum

11/07/2017

Communiqué de presse

Total et Qatar Petroleum reprendront l’exploitation du champ pétrolier offshore géant d’Al-Shaheen pour une durée de 25 ans, à compter du 14 juillet 2017. Le champ produit 300 000 barils de pétrole par jour. La concession sera exploitée par la North Oil Company (NOC), établie il y a un an en tant que société commune de Total (30 %) et Qatar Petroleum (70 %).
 
« Entrer dans la concession d’Al-Shaheen est une étape majeure et une nouvelle réussite dans la longue histoire du partenariat du Groupe avec le Qatar, où nous sommes présents depuis plus de 80 ans. Grâce à l’engagement de toutes les parties et à l’expertise de Total et Qatar Petroleum, les activités permettant d’assurer la transition ont été menées avec succès. J’aimerais remercier sincèrement les équipes et le management de Maersk Oil, NOC, Qatar Petroleum et Total qui ont tous travaillé activement pour assurer une transition fluide et sûre. NOC mettra en œuvre toutes ses capacités techniques pour optimiser l'exploitation du champ pétrolier complexe d’Al-Shaheen », a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total. « Total est pleinement engagé dans le développement de son partenariat avec Qatar Petroleum à la fois au Qatar et à l'international, et est désireux d’élargir encore cette coopération en particulier dans de nouveaux projets au Qatar ».
 
En production depuis 1994, le champ d’Al-Shaheen est situé offshore à 80 kilomètres au nord de Ras Laffan. La production de ce champ, qui représente environ la moitié de la production pétrolière du Qatar, est assurée par 30 plateformes et 300 puits.
 
La première phase du plan de développement d'Al Shaheen, qui comprend le forage de 56 nouveaux puits, débutera cet été avec la mobilisation des deux premières plateformes, suivie d’une troisième au début de l'année prochaine. Cette première phase sera suivie par deux autres au cours des 5 prochaines années.
 
Total au Qatar 
 
Présent au Qatar depuis 1936, Total détient 20 % dans l’amont de Qatargas 1, 10 % dans l’usine de liquéfaction Qatargas 1,16,7 % dans le Train 5 de Qatargas 2, une participation de 40 % dans le champ pétrolier offshore Al-Khalij, produisant 20 000 barils par jour, ainsi qu’une participation de 30 % dans la NOC qui opèrera, à partir de juillet 2017, le champ pétrolier offshore d’Al-Shaheen produisant 300 000 barils par jour. Total détient également une participation de 24,5% dans Dolphin Energy Ltd Company. La production de Total au Qatar en 2016 s’est élevée à 134 000 barils de pétrole équivalent par jour.
 
Total est aussi partenaire dans la raffinerie de Ras Laffan avec une participation de 10 % et dans les usines pétrochimiques Qapco (20 %) et Qatofin (48,6 %). De plus, le partenariat stratégique de Total avec le Qatar s’étend à l’international. En Afrique, Qatar Petroleum International détient 15 % de Total E&P Congo. Au Pakistan, Qatar Petroleum et Total travaillent actuellement, aux côtés d’autres compagnies partenaires, à la mise en œuvre du projet d’importation de gaz naturel liquéfié qui comprend une unité flottante de stockage et de regazéification du GNL (FSRU).
 
* * * * *
 
Avertissement
 
Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TOTAL S.A. détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TOTAL S.A. ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Les termes « TOTAL », « Groupe TOTAL » et « Groupe » qui figurent dans ce document sont génériques et utilisés uniquement à des fins de convenance. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs.
Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TOTAL S.A. ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

Nous contacter

Mail : presse@total.com

Tél. : +33 1 47 44 46 99

Fax : +33 1 47 44 68 21

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez

À lire sur total.com