Les défis de la sismique dans un parc naturel en Ouganda

En plein coeur de la savane les techniciens TOTAL mettent tout en oeuvre pour faire de la prospection sismique tout en préservant au maximum la faune qui l'occupe. Walter Yondi, topographe, y participe grâce à une nouvelle technologie : la sismique sans câble.
Lire le transcript: 

Parc national Murchison Falls
Ouganda

Pour découvrir du pétrole aujourd’hui. Il faut aller dans des environnements de plus en plus difficiles d’accès.
On réalise ici une acquisition sismique sur 402 km² dans un milieu fragile où vit une faune sauvage très diverse, nous mettons tout en œuvre pour mener cette campagne sismique avec la technologie la plus récente.

Paraa Safari Lodge
Bonjour, Adam.
Bonjour, Tom.

Tom O. Okello
Responsable de la réserve
Autorité de la faune sauvage d'Ouganda

Au début, quand vous avez commencé à parler de pétrole et de 3D, on était un peu sceptiques sur les impacts car on fait très attention aux dommages des lignes.

Adam Turnbull
Superintendant sismique
Total E&P Uganda

Nulle part au monde  on travaille avec une technologie de ce niveau. Le fait d’utiliser un système d’acquisition sismique sans fil signifie qu’il n’y a aucun câble à la surface, c’est donc presque imperceptible sur le sol.

Walter Yondi
Topographe
Total E&P Uganda

Je m’appelle Walter Yondi. Je suis le topographe de Total E&P Uganda. Je vais vous montrer ce qu’on fait en topographie.
Voici le point de référence à partir duquel la filiale fait toutes ses mesures, non seulement sismiques, mais aussi de positionnement de puits.
Tous les travaux de positionnement doivent être reliés à ce point. Il doit être placé sur le sol, en altitude pour que le GPS puisse envoyer des signaux très loin.
Ce vibrateur est équipé d’un système GPS intégré. De ce point on réalise le tir et on envoie les ondes sismiques. Et le GPS peut enregistrer les coordonnées, à l’aplomb de ce point. Voici les récepteurs Zeeland qu’on enfonce dans le sol.  Les géophysiciens décident de là où il faut les placer.
Ils nous donnent les coordonnées des points et le topographe matérialise les coordonnées au sol.

Village de Bugundu
On doit toujours maintenir le dialogue et expliquer ce qu’on fait car notre travail en sismique est mal compris, mal perçu.

Parc national Murchinson Falls
Nil Victoria

Sur les îles, on utilise des drones pour la 1re fois. Cela nous permet de survoler les îles et de voir ce qui s’y trouve. Le drone fournit une vue aérienne de la canopée pour voir comment on travaille.
Si on applique les règles et règlements sur la biodiversité et on respecte ceux sur l’écologie établis dès le début de ce projet, aura réussi notre mission.

Partagez ce contenu

  • LinkedinPartagez