PLA : un plastique d’origine renouvelable

Emplacement :
- Centre de recherche Feluy, Belgique

Près de 10 ans
de recherche dans la production et le développement applicatif de ce bioplastique
non

Des années de recherche et de démonstrations ont enrichi notre expertise et savoir faire technologique dans la production du PLA, et nous permettent d’envisager aujourd’hui différentes options industrielles. Notre force? Des investissements en R&D combinés à notre savoir faire historique dans la production de polymères, leurs transformation et leurs applications.

Le PLA : un concentré de biotechnologie !

Le PLA est notamment utilisé dans l’emballage alimentaire

Issu de la fermentation du sucre (saccharose provenant de la betterave en Europe ou de la canne à sucre en Amérique du sud ou encore glucose provenant de l’amidon de maïs aux US), le PLA est un matériau plastique biosourcé et compostable industriellement présentant une faible empreinte carbone. Transparence, rigidité, barrière aux arômes et aux graisses… Ses propriétés lui confèrent un potentiel commercial considérable. Utilisé depuis plusieurs années dans le domaine médical pour fabriquer des fils de suture ou des broches orthopédiques, il répond aussi aujourd’hui aux besoins de marchés en croissance tels que l’emballage alimentaire. Il devient également progressivement un matériau de choix dans des applications plus exigeantes telles que le textile, l’électronique, l’automobile ou encore dans des applications nouvelles comme la fracturation hydraulique.

La commercialisation du PLA au sein de Total viendrait compléter notre offre, répondrait aux attentes du marché et nous ouvrirait de nouveaux marchés en forte croissance comme :

  • l’emballage alimentaire compostable ;
  • le sac biodégradable destiné à la collecte de déchets verts ;
  • les films pour l’agriculture ;
  • le textile ;
  • l’impression 3D ;
  • l’électronique ;
  • les additifs au pétrole et au gaz.

Le cercle vertueux de la fabrication du PLA

C’est l’acide lactique, obtenu par fermentation de sucre (betterave ou canne) ou d’amidon (blé ou maïs) qui est la matière première utilisée pour la production de l’acide polylactique ou PLA.

La fabrication de l’acide polylactique comprend 4 étapes principales :

  • extraction du sucre issu de la canne à sucre ou de la betterave, ou extraction d’amidon issu d’autres végétaux (maïs, blé, etc.) ;
  • transformation du sucre (saccharose, glucose) en acide lactique par fermentation ;
  • préparation et purification du monomère, le lactide, à partir de l’acide lactique ;
  • polymérisation du monomère afin d’obtenir les granulés de plastique d’origine renouvelable et biodégradables (le PLA). 

En fin de vie, le PLA peut être soit composté industriellement pour redevenir de la matière première renouvelable, soit dépolymérisé pour constituer un monomère de départ (l’acide lactique). Ce dernier pourra être réutilisé pour fabriquer du PLA.