Notre responsabilité : limiter l’impact de nos activités industrielles

OFON 2 OFON 2

Nos performances en matière de sécurité et de respect de l’environnement sont des pré-requis indispensables à notre réussite. Nous nous appliquons à maîtriser les risques, nous menons nos activités selon les standards les plus élevés et nous veillons sans cesse à garantir la sécurité des hommes impliqués dans nos opérations.

Garantir au quotidien la sécurité des hommes et des installations

Dans l’exercice de nos métiers, la sécurité de nos collaborateurs et de toutes les personnes présentes sur nos sites, ainsi que celle de nos installations prime sur tout le reste. Nous nous investissons sans relâche dans la prévention des risques, la sensibilisation et la formation de nos équipes et l’engagement profond de chacun à développer une culture sécurité commune et partagée. Notre objectif : zéro accident mortel.

Le respect de nos 12 règles d’or est clé pour y parvenir. Elles s’imposent à tous nos collaborateurs et fournisseurs et concernent aussi bien le démarrage d’installations que la circulation des véhicules ou les bonnes postures à adopter.

RAID, une surveillance à distance des machines tournantes

Nous utilisons beaucoup de machines tournantes (turbogénérateurs, turbo et moto-compresseurs, turbo et moto-pompes) sur nos installations de production. Afin de prévenir les avaries, nous avons mis en place le RAID (Remote Assistance, Intervention and Diagnosis). Son rôle : assurer la surveillance des équipements, avec l’aide d’un logiciel d’analyse prédictive. En analysant les informations transmises par des capteurs installés sur les machines, le RAID permet d’anticiper des pannes potentielles sur des installations critiques plusieurs mois à l’avance. Ainsi, grâce aux recommandations de maintenance préventive initiées par le RAID, nous avons pu intervenir en amont sur plusieurs turbines, compresseurs et pompes sous monitoring et éviter ainsi des arrêts non programmés et les pertes de production associées. Une innovation qui améliore aussi sensiblement la sécurité des opérations.

L’équipe du RAID assure le suivi d’environ 210 machines tournantes, grâce à plus de 6 000 capteurs. Un plan de déploiement en cours permettra d’ici quatre ans de multiplier par cinq le nombre d’équipements suivis.

Sur nos sites, réduire nos impacts environnementaux

Nous faisons de la préservation de l’environnement une priorité tout au long du cycle de vie de nos projets. Nous veillons à prévenir les pollutions accidentelles, à réduire le volume de nos déchets, à préserver la qualité de l’air et de l’eau… Ainsi, nous nous sommes engagés dans un programme d'étude des grands fonds qui a contribué à améliorer notre connaissance de la vie abyssale, afin de mieux la protéger.

Avant chaque opération, un état des lieux des paramètres environnementaux est réalisé : inventaire de la faune, échantillonnages et analyses du milieu physique (eau, sédiments)... Nous prenons ensuite toutes les mesures pour économiser ces ressources et préserver les écosystèmes. Puis, tout au long de la vie du champ, des programmes de suivi environnemental permettent de recenser et de quantifier les émissions atmosphériques et rejets aqueux. Ils sont complétés par des audits réguliers.

Nous participons ainsi, à l’échelle de nos activités d’exploration et de production, à l’engagement de Total dans la lutte contre le changement climatique.

GNL : valoriser les associés pour réduire le brûlage

Décryptage : les hydrocarbures de schiste

Le gaz de schiste, c’est du gaz naturel qui est resté piégé dans une « roche mère » au lieu de migrer vers un réservoir naturel. Pour extraire le gaz de schiste de la roche-mère, l’industrie pétrolière et gazière fait appel à deux techniques éprouvées : le forage horizontal et la fracturation hydraulique.

Cette dernière permet de fissurer la roche par injection d’eau sous pression afin de libérer le gaz. Le mélange injecté est composé à 99,5 % d’eau et de sable. S’y ajoute une faible quantité d’additifs nécessaires pour éviter la contamination bactérienne du réservoir et améliorer l’efficacité de l’opération.

Chez Total, la décision d’exploiter un gisement de gaz de schiste ne peut être prise qu’après plusieurs années d'études géologiques, environnementales, techniques et économiques.

Webdocs Gaz de Schiste

À lire sur total.com

L’environnement : plus qu’une responsabilité