Poursuivre l'industrialisation des bioénergies

Opérateurs devant le site de production de biomolécules d'Amyris à Brotas, au Brésil. Opérateurs devant le site de production de biomolécules d'Amyris à Brotas, au Brésil.

Biocarburants, biolubrifiants, plastiques bio-sourcés... Les bioénergies sont des énergies d’avenir dans lesquelles nous sommes fortement engagés. Producteur de biocarburants depuis plus de 20 ans, nous sommes également fortement investis en R&D via des partenariats avec des pôles universitaires d’excellence et via des prises de participation dans de jeunes sociétés prometteuses. Notre ambition : poursuivre l’industrialisation de cette énergie prometteuse.

Développer les bioénergies pour accompagner les industriels

Nos clients industriels sont confrontés à de forts enjeux environnementaux. Le secteur du transport et les acteurs de la chimie tout particulièrement. Afin d’accompagner nos clients, nous travaillons chez Total à la valorisation de la biomasse. Elle représente la seule alternative renouvelable aux ressources fossiles pour produire des carburants liquides (biodiesel, bioéthanol, biokérosène), des lubrifiants, ainsi que des molécules de base pour la chimie (solvants ou polymères).

10%
part d’énergie renouvelable dans les transports d’ici 2020, objectif fixé par l’UE en 2009

Nous avons lancé plusieurs programmes de recherche ambitieux et conclu des partenariats industriels innovants afin d’identifier, tester et industrialiser les voies de transformation de la biomasse les plus prometteuses.

Nous sommes pionniers dans les biocarburants

Total produit des biocarburants depuis les années 90, essentiellement de l’ETBE (éthyle tertio-butyle éther) incorporable dans les essences et de l’HVO (huile végétale hydrotraitée) pour gazole dans ses raffineries françaises de Donges et La Mède. A la tête du 1er réseau européen de distribution de carburants, nous sommes le 1er distributeur de biocarburants en Europe.

La Mède : construire la 1re bio-raffinerie de France pour répondre à l’évolution de la demande

Dans le cadre de l’évolution des activités de sa raffinerie de La Mède près de Marseille, le Groupe a pour projet de créer la première bio-raffinerie française de taille mondiale. Elle produirait, d’ici à 2017, 500 000 tonnes de biodiesel HVO par an et utiliserait une nouvelle technologie permettant d’utiliser tous les types d’huiles y compris les huiles usagées ou résiduelles.

 

Air France fait confiance au biokérosène développé par Total et Amyris