Contribuer à la bonne santé des communautés locales

Hôpital Universitaire de Lagos, service pédiatrique. Hôpital Universitaire de Lagos, service pédiatrique.

Préserver la santé et le bien-être des riverains de nos installations est un impératif. C’est pourquoi nous prenons part à des programmes de promotion de la santé individuelle et collective adaptés aux contextes locaux et ce, partout où nous sommes présents.

Pourquoi c’est important

En tant qu’employeur responsable, nous considérons les questions de santé comme une priorité. Partout où nous sommes implantés, nous mettons tout en œuvre pour contribuer à la santé et au bien-être de nos salariés, de leur entourage et donc des communautés locales.

Nous agissons pour prévenir les grandes pandémies

Notre présence mondiale nous conduit à mettre en place des actions de prévention, afin de lutter notamment contre :

  • les maladies infectieuses (sida, paludisme), qui touchent les populations les plus fragiles ;
  • les maladies virales émergentes (grippe aviaire), à l’origine de nouveaux risques sanitaires ;
  • les addictions (tabagisme, alcoolisme), présentes dans tous les pays ;
  • l’obésité et les maladies cardiovasculaires, qui augmentent dans les pays occidentaux et les pays à forte croissance.

Dans les pays où nous sommes présents, nous nous associons aux acteurs locaux pour mener d’importantes campagnes visant à :

  • informer et sensibiliser les communautés locales sur les grands thèmes de santé publique ;
  • promouvoir les bons comportements en matière de santé.

Lutter contre le sida dans nos stations-service du Nigeria

Depuis 2006, nous menons d’importantes campagnes de lutte contre le sida au Nigeria. Nos relais ? Les équipes de nos stations-service, spécialement formées à l’information et au dépistage. L’idée est simple : par le large public qu’elles accueillent tous les jours, nos stations-service sont un lieu privilégié de sensibilisation aux grands enjeux de santé publique. Nous suivons chaque année la même démarche :

  • identification des zones de déploiement de la campagne ;
  • évaluation des infrastructures hospitalières avec notre partenaire de la Nigerian Business Coalition Against AIDS (NIBUCAA) et sélection des hôpitaux à doter d’équipements de dépistage ;
  • choix des stations-service à intégrer à la campagne et définition du nombre d’éducateurs à former (formation d’une semaine), phase-test de la campagne pendant 2 semaines. L’information et le dépistage sont gratuits ;
  • lancement de la campagne. L’information et le dépistage sont gratuits et continus.

Tout au long de la campagne, nous associons étroitement les agences gouvernementales à nos actions locales, afin de faciliter la prise en charge et le suivi des personnes séropositives.

Nous nous associons pour faire avancer la recherche

L’information et la sensibilisation sont une première étape. Mais faire avancer la recherche permet d’aller encore plus loin dans la lutte contre les maladies ! C'est pourquoi Total s'associe, au travers de la Fondation Total, avec des laboratoires de recherche et des ONG pour leur donner les moyens de leur action.

Chaque action est adaptée aux conditions locales et s'appuie autant que possible sur les systèmes de santé et les gouvernements des pays d'accueil. Présente auprès des professionnels de santé, des éducateurs et des enseignants, la Fondation Total a par exemple soutenu, entre 2007 et 2011, un projet de prévention de l'infection du SIDA auprès des chauffeurs routiers au Maroc.

Myanmar : l’engagement CSR en matière de santé de Total