Améliorer notre efficacité énergétique pour réduire notre impact

Cyril LOUBERSAC, operateur extérieur  à la raffinerie de Donges Cyril LOUBERSAC, operateur extérieur  à la raffinerie de Donges

Afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre issus de nos activités et de l’usage de nos produits par nos clients, nous améliorons notre efficacité énergétique. Avec un objectif clé : promouvoir un usage responsable de l’énergie.

Pourquoi c’est important

La consommation d’énergie est l’une des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre. Et donc du réchauffement climatique. Dans un monde dont la population croît, le seul moyen de contenir la croissance de la consommation sans freiner le développement économique et social, c’est d’améliorer le rendement de l’énergie. Tel est le défi de l’efficacité énergétique.
 
L’enjeu est particulièrement fort dans l’industrie pétrolière et gazière, dont les émissions de CO2 représentent un tiers des émissions mondiales. Ces émissions sont issues à 85 % de l’usage final des produits, comme les carburants ou les combustibles, le reste étant généré par les installations de production, raffinage et distribution d’hydrocarbures.
 
Au-delà de sa contribution clé à la réalisation du scénario 2°C, l’efficacité énergétique est un vecteur de performance opérationnelle. C’est pourquoi Total poursuit l’amélioration de l’efficacité énergétique de ses installations et développe des produits et services pour accompagner ses clients industriels et particuliers dans l’optimisation de leur consommation.
 

Optimiser l’efficacité énergétique de nos installations

0
brûlage en continu des gaz associés à la production de brut, notre objectif d’ici 2030.

Nous consommons 13 Mtep/an* d’énergie, soit l’équivalent de 10 % de notre production opérée. L’énergie représente près de 50 % des coûts de nos raffineries ou usines pétrochimiques. C’est dire l’importance de l’enjeu de l’efficacité énergétique dans notre modèle économique. Nous avons donc défini comme objectif d’améliorer l’efficacité énergétique de nos installations d’1 % par an en moyenne entre 2010 et 2020.

Pour l’atteindre, nous disposons de quatre leviers d’action :

  • la conception de nos installations : nous prenons systématiquement un critère de performance énergétique nous incitant à recourir aux architectures et aux équipements les mieux adaptés et à introduire des innovations technologiques ;
  • l’excellence opératoire : nous nous sommes engagés à mettre en place des Systèmes de Management de l’Energie dans nos principaux sites d’ici fin 2016. Ils nous permettent de piloter les plans d’actions qui y sont déployés (audit « énergie », programmes d’amélioration d’énergie, modernisation des équipements, mise en place de plans d’investissement long terme) ;
  • la fin du brûlage et la valorisation des gaz associés : en l’absence de débouchés, ces gaz issus de la production du pétrole sont brûlés à la torche, un procédé fortement émetteur de gaz à effet de serre. Sur la période 2005-2014, nous avons réussi à diminuer de moitié le brûlage sur nos sites (hors démarrage de nouvelles installations). Nous avons donc pris un nouvel engagement visant à réduire de 80 % le brûlage de routine entre 2010 et 2020 en vue de son élimination complète d’ici 2030. Pour poursuivre dans cette voie, nous concentrons nos efforts sur les alternatives au brûlage, et notamment la commercialisation des gaz associés auprès d’industriels locaux et leur transformation en gaz naturel liquéfié ;
  • des efforts continus en recherche et développement : pour favoriser l’émergence de nouvelles technologies d’efficacité énergétique. Nous collaborons avec nos partenaires universitaires afin de faire avancer la recherche pour l’efficacité énergétique des industries. En tant que membre-fondateur de l’institut Paris-Saclay Efficacité Énergétique (PS2E), nous soutenons la création de technologies innovantes capables d’optimiser les procédés industriels.

* Millions de tonnes équivalent pétrole par an.

GNL : valoriser les associés pour réduire le brûlage

Innover pour vous aider à consommer mieux et moins

1 % d’économie d’énergie par nos clients a le même effet que 10 % dans nos installations. C’est pourquoi nous devons agir en priorité chez nos clients car c’est dans l’utilisation qu’ils font de l’énergie que se trouve le principal gisement d’économie. 

Nous accompagnons nos clients par des conseils et des produits qui permettent de réduire leur consommation d’énergie lors de la phase d’usage des produits.

Auprès de nos clients industriels, nous avons créé des filiales de services énergétiques. Elles s’appuient sur les résultats que nous avons obtenus en interne dans l’objectif de leur proposer des conseils pour améliorer leurs performances et leur efficacité énergétique.

Réduire notre impact environnemental avec le label Total Ecosolutions

Pour aider l’ensemble de nos clients à diminuer leur empreinte environnementale, nous avons créé en 2009 le Programme Total Ecosolutions et le label associé
L’objectif : proposer des produits et services innovants ayant une performance environnementale ou sanitaire significativement supérieure aux standards du marché. En 2015, 1,7 million de tonnes de CO2 ont été évitées sur l’ensemble du cycle de vie de plus de 80 produits et services labellisés Total Ecosolutions, soit l’équivalent des émissions de 190 000 Européens*.

Ce programme s’adresse aux clients de nombreux secteurs d’activités : transport, habitat, agriculture, infrastructures, fabrication industrielle… Les produits et services proposés sont le fruit d’une démarche collaborative qui associe nos clients et nos fournisseurs. Ils se fondent également sur une approche multidisciplinaire (Recherche et Développement, marketing et stratégie). La pertinence des données retenues pour mesurer le bénéfice environnemental  de ces produits et l’ensemble du processus de labellisation font l’objet d’une vérification externe par le cabinet d’audit EY.

* Source : Eurostat, « Émissions de gaz à effet de serre en 2013 par habitant dans l’UE-28 »
 

Naviguez par thème