Promouvoir la mixité

mixite-principal

Le Groupe entend favoriser la mixité dans l’ensemble de ses métiers. Cette démarche doit permettre aux femmes d’accéder à des postes à responsabilités élevées.

Les femmes sont présentes dans pratiquement tous les métiers de Total, mais pas dans une proportion suffisante en général, ni aux postes les plus élevés en particulier. Pour y remédier, le Groupe privilégie les compétences, tout en se fixant des objectifs pour promouvoir la mixité.

Promouvoir les carrières des femmes

Divers moyens et actions sont mis en œuvre par le Groupe :

  • recruter des femmes dans des proportions qui reflètent les pourcentages de diplômées issues des écoles et universités partenaires ;
  • impliquer tous les acteurs, particulièrement les RH et les managers ;
  • promouvoir une même proportion de femmes et d’hommes, à qualification et expérience équivalentes, au sein de la population globale éligible à une promotion ;
  • permettre aux femmes de mieux gérer leur carrière, grâce à des formations internes. Notre objectif est d’atteindre 25 % de femmes cadres dirigeantes en 2020.
Notre objectif est d'accélérer la mixité en aidant les femmes qui le souhaitent, avec les hommes convaincus, à prendre toute leur place et à apporter leur contribution au Groupe.

Odile de Damas-Nottin, directrice Audit et contrôle interne
et présidente du réseau Twice

Des actions ciblées auprès des jeunes étudiantes

Le frein majeur dans la parité à l’embauche réside dans la faible proportion de femmes dans les différents cycles de formations techniques, notamment en école d’ingénieurs. Les efforts pour améliorer la mixité dans l’embauche doivent être effectués en amont, auprès des jeunes étudiantes, pour :

  • susciter leur intérêt et les encourager à choisir des filières techniques ;
  • leur présenter la richesse et la diversité des métiers et des carrières dans l’industrie.

En 2011, Total a signé en France un partenariat avec l'association Elles bougent. L’objectif : susciter auprès des jeunes filles (lycéennes et étudiantes) des vocations pour les métiers de l'ingénierie et de la technique.

Des accords structurants sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

  • 2010 : signature des Women's Empowerment Principles dans le cadre du Pacte Mondial des Nations Unies.
  • 22 janvier 2015 : signature à Davos d’un accord avec IndustriALL Global Union. Total s’y engage à assurer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au niveau mondial et à veiller à ce que les périodes d’absences pour maternité n’aient pas d’impact négatif sur la rémunération ou l’évolution des salariées.
  • Janvier 2016 : aux côtés d’une vingtaine d’autres signataires, Total lance à Davos l’appel « Closing the Gender Gap » en faveur d’une plus grande parité hommes-femmes dans l’industrie des hydrocarbures. 

Participation au programme « BoardWomen Partners »

Le but de ce programme ? Augmenter de façon significative la proportion de femmes au sein des conseils d’administration des grandes entreprises à travers l’Europe. En avance sur le Code Afep-Medef et la loi française, le Conseil d’administration de Total compte 54 % de femmes.

Twice, le réseau de femmes de Total

Fondé en 2006 et présent dans 15 pays, TWICE (Total Women’s Initiative for Communication and Exchange) a pour vocation de :

  • permettre le développement de la carrière des femmes ;
  • sensibiliser et former les hommes et les femmes à la mixité ;
  • faire entendre la voix des femmes sur les enjeux business du Groupe par des groupes de travail.

 

Schéma mixité VF