Une stratégie de développement qui conjugue énergies fossiles et renouvelables

strategie-developpement-principal

Satisfaire la demande en énergie des prochaines décennies passe par le maintien de la production d’énergies fossiles, en misant sur l'audace et l'innovation. Mais aussi par les énergies renouvelables, avec le solaire photovoltaïque et la biomasse.

Les activités de Total se situent au cœur de deux des plus grands enjeux du monde actuel et de celui de demain : l’approvisionnement en énergie et la protection de l’environnement. Pour concilier ces deux impératifs, le Groupe place le développement durable au centre de sa stratégie.

Continuer à produire des énergies fossiles

La croissance mondiale des prochaines décennies continue de s’appuyer principalement sur le pétrole.
Face à la complexité croissante de la production d’hydrocarbures, Total mise sur la haute technologie et assure le développement de ses activités d’exploration et de production pour rester une des premières compagnies pétrolières internationale.
Nos efforts ont abouti, en 2011, à de nouvelles découvertes au large de la Guyane française, ainsi qu’en Azerbaïdjan.

Le gaz naturel est une ressource d’avenir. Renforcer notre position parmi les leaders mondiaux du gaz et du gaz naturel liquéfié (GNL), qui présente un taux de croissance d’environ 7 % par an, est pour nous un enjeu stratégique de développement.

Investir dans les énergies nouvelles

Le Groupe développe ses activités dans les domaines du solaire photovoltaïque et de la biomasse, les deux énergies renouvelables les plus à même de préparer l’avenir énergétique :

  • Nous nous intéressons depuis vingt-cinq ans au solaire photovoltaïque. Depuis 2007, nous sommes passés à la vitesse supérieure en nouant des partenariats de recherche. Notre ambition : devenir un des leaders de l’énergie solaire.
  • La biomasse : avec notre partenaire américain Amyris, nous étudions la voie biochimique. L’idée : utiliser des micro-organismes capables de produire du biodiesel par fermentation de sucres. La première unité de production industrielle de biocarburant à partir de cannes à sucre démarrera au Brésil début 2013.
    À travers le projet BioTfuel, c’est la voie thermochimique qui est testée : nous avons mis en place, en raffinerie, des procédés de co-gazéification du charbon et de la biomasse (bois), suivis d’une synthèse catalytique Fischer Tropsch. L’objectif : produire du biogazole et du biokérosène.

Les produits chimiques, l’innovation au cœur de nos métiers

La chimie représente un secteur d’excellence au sein de Total. À travers nos multiples activités de recherche et de développement, nous aidons nos clients à se démarquer sur leurs marchés avec des produits mieux adaptés à leurs besoins, toujours plus fiables et plus économiques.

Nos grands projets

C’est au Moyen-Orient que le Groupe développe deux de ses plus gros projets actuels :

  • Le premier, au Qatar, est réalisé avec notre partenaire Qatar Petroleum. Il consiste à produire du plastique à partir d’éthane. Son dernier maillon, le vapocraqueur d’éthane de Ras Laffan, a été inauguré le 4 mai 2010.
  • Le second se situe à Jubail, en Arabie Saoudite. Total y construit depuis 2009, en partenariat avec Saudi Aramco, une raffinerie de taille mondiale qui transformera, à partir de 2013, du pétrole brut extrait à proximité en produits raffinés. Répondant aux normes les plus strictes, ils sont destinés à approvisionner les marchés locaux et à l’export.