Offres publiques

Offres publiques d’échange Petrofina

Les données communiquées sont établies sur la base de la valeur de l'action Total avant la division par 4 du nominal intervenue le 18 mai 2006.

Première Offre Publique d'Échange

Ouverte en France, en Belgique et aux États-Unis, du 6 mai au 4 juin 1999.
Parité : 2 actions PetroFina échangées contre 9 actions Total.
Valeur de l'action Total reçue : 121,50 euros.

Réouverture de l'Offre, sur les actions restant en circulation, du 11 juin au 2 juillet 1999.
Parité : 2 actions PetroFina échangées contre 9 actions Total.
Valeur de l'action Total reçue : 130 euros.
La valeur de l'action Total reçue permet de calculer, en France, l'éventuelle plus-value en report d'imposition ainsi que les plus-values ultérieures.

Deuxième Offre Publique d'Échange

Ouverte en France, en Belgique et aux États-Unis, du 10 octobre au 7 novembre 2000.
Parité : 2 actions PetroFina échangées contre 9 actions TotalFinaElf.

Il n'est plus nécessaire de donner une valeur pour l'action TotalFinaElf reçue puisque, en France depuis le 1er janvier 2000, le report d'imposition a été remplacé par le sursis d'imposition. Dans le cas du sursis d'imposition, les plus-values se calculent par différence entre la valeur des titres TotalFinaElf cédés et la valeur de revient des titres PetroFina en respectant la parité d'échange.

Offre Publique de Reprise

L'Offre Publique de Reprise s'est déroulée du 30 anvier au 12 février 2002 inclus. La valeur d'indemnisation de l'action PetroFina était de 600 euros.

Offres publiques d’échange Elf Aquitaine

Les données communiquées sont établies sur la base de la valeur de l'action Total avant la division par 4 du nominal intervenue le 18 mai 2006.

Première Offre Publique d'Échange

Ouverte du 23 septembre au 15 octobre 1999.
Parité : 13 actions Elf Aquitaine échangées contre 19 actions Totalfina.
Valeur de l'action Totalfina reçue : 121,80 euros.

Offre Publique de Reprise

Ouverte du 15 juin au 1er septembre 2000. Parité : 3 actions Elf Aquitaine échangées contre 4 actions TotalFinaElf.

À compter du 6 novembre 2000, les actions Elf Aquitaine ont été admises au compartiment des valeurs radiées des marchés réglementés, lequel prévoyait un fixing quotidien à 15h. Jusqu’au 30 avril 2010, l'action Elf Aquitaine cotait sous le code ISIN FR 000 120 420.

Offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire

Le 24 mars 2010, TOTAL S.A. a déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (« AMF ») un projet d’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire afin d’acquérir les 1 468 725 actions Elf Aquitaine non encore détenues, représentant 0,52 % du capital et 0,27 % des droits de vote d’Elf Aquitaine, au prix unitaire de 305 euros (coupon du solde du dividende 2009 attaché). Ce projet a été déclaré conforme par l’AMF le 13 avril 2010.

L’offre publique de retrait était ouverte du 16 au 29 avril 2010 inclus. Les actions Elf Aquitaine visées par l’offre qui n’ont pas été apportées à celle-ci ont été transférées, dans le cadre du retrait obligatoire, au profit de TOTAL S.A. le jour de négociation suivant la clôture de l’offre, soit le 30 avril 2010, moyennant une indemnisation identique au prix de l’offre.

Le 30 avril, TOTAL S.A. a annoncé détenir 100 % des titres émis par la société Elf Aquitaine à la suite de l’Offre Publique de Retrait suivie d’un Retrait Obligatoire, le montant de l’opération s’élevant à 450 millions d’euros. L’action a été radiée de la cote d’Euronext Paris le 30 avril 2010 (avis AMF n°210C0376).

Offre publique de retrait suivie du retrait obligatoire d’Elf Aquitaine

Clôture de l'offre publique de retrait et mise en œuvre du retrait obligatoire visant les actions émises par la société Elf Aquitaine

30 avril 2010 :

Conformité de l'offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire portant sur les actions émises par la société Elf Aquitaine

14 avril 2010 : Dans sa séance du 13 avril 2010, l’Autorité des marchés financiers ("AMF") a déclaré conforme le projet d’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire (Visa AMF N° 10-091) afin d’acquérir les 1 468 725 actions Elf Aquitaine non encore détenues, représentant 0,52 % du capital et 0,27 % des droits de vote d’Elf Aquitaine, au prix unitaire de 305 euros (coupon du solde du dividende 2009 attaché).

L’offre publique de retrait sera ouverte du 16 au 29 avril 2010 inclus. Les actions Elf Aquitaine visées par l’offre qui n’auront pas été apportées à celle-ci seront transférées dans le cadre du retrait obligatoire au profit de TOTAL S.A. le jour de négociation suivant la clôture de l’offre, soit le 30 avril 2010, moyennant une indemnisation identique au prix de l’offre. Un communiqué conjoint aux sociétés TOTAL S.A. et Elf Aquitaine ainsi que la note d’information conjointe aux sociétés TOTAL S.A. et Elf Aquitaine, et les documents d’informations de TOTAL S.A. et Elf Aquitaine sont disponibles ci-dessous. La note d’information conjointe aux sociétés TOTAL S.A. et Elf Aquitaine et les documents d’informations de TOTAL S.A. et Elf Aquitaine sont également disponibles sur le site Internet de l’AMF (www.amf-france.org).

Dépôt d'un projet d'offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire portant sur les actions émises par la société Elf Aquitaine

24 mars 2010 : TOTAL S.A. dépose auprès de l’Autorité des marchés financiers ("AMF") un projet d’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire afin d’acquérir les 1 468 725  actions Elf Aquitaine non encore détenues, représentant 0,52 % du capital et 0,27 % des droits de vote d’Elf Aquitaine, au prix unitaire de 305 euros (coupon du solde du dividende 2009 attaché).

Sous réserve de la décision de conformité de l’AMF, l’offre publique de retrait sera ouverte dès le lendemain de la publication par l’AMF de l’avis d’ouverture, pour une durée de 10 jours de négociation. Les actions Elf Aquitaine visées par l’offre qui n’auront pas été apportées à celle-ci seront transférées, dans le cadre du retrait obligatoire au profit de TOTAL S.A. le jour de négociation suivant la clôture de l’offre, moyennant une indemnisation identique au prix de l’offre. À l’issue du retrait obligatoire, TOTAL S.A. devrait ainsi détenir, directement et indirectement, la totalité des actions Elf Aquitaine, actions qui seront dès lors radiées du compartiment des valeurs radiées du marché règlementé d’Euronext Paris.

Christophe de Margerie a déclaré : "Depuis dix ans, Elf Aquitaine est opérationnellement intégrée dans le groupe TOTAL. Le flottant d’Elf Aquitaine ne représentant que 0,5 % du capital, il est logique d’offrir une sortie aux actionnaires minoritaires".

Un communiqué conjoint aux sociétés TOTAL S.A. et Elf Aquitaine ainsi qu’un projet de note d’information conjointe aux sociétés TOTAL S.A. et Elf Aquitaine sont disponibles ci-dessous et sur le site Internet de l’AMF (www.amf-france.org).